AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 IT'S A KIND OF black MAGIC[R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Aino J. Wallen

avatar

Nombre de messages : 220
Pseudo : Aino
Copyright : By Me
Disponible RP ? : oui

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Metamorphage
Cat. Sorcellerie : Magie Rouge
Mes relations :

MessageSujet: IT'S A KIND OF black MAGIC[R.]   Mer 7 Oct - 14:04

    [Withe Aino]

    Cela faisait dix minutes que j'étais là,je m'était levée tôt ce matin afin de me préparer,puis j'avais eu le temps de réviser mon enchantement aussi,j'aime me lever tôt pour faire tout plein de chose tranquille,personne dans la salle commune et un calme prodigieux y régnais,j'aimais cette ambiance de travail.Je suis une bonne élève mais il m'arrive comme à tout le monde d'oublier mes devoirs de temps en temps je profite donc de ce moment la pour les faire,mais ce n'est jamais des long parchemin à rédiger cela je ne les oublie jamais,enfin c'est surtout lorsque je me déconnecte,je sais pas pourquoi des fois j'ai l'impression de flotter comme un nuage puis pouf je reviens je suis complètement ailleurs ca peut durer longtemps,je me rend même pas compte que la journée passe des fois,mais bon je suis tête en l'air c'est tout,même si c'est à un point démesuré.

    La cloche sonna au bout de 10 minute,je vit les autres élève rentrer en cours et je fit de même,ce fut très intéressant ce cour de potions,j'aime les potions,malgré que le professeur ne m'aime pas trop je ne lui en veut pas ont à tous un chouchou dans les classe,cela ne m'enchanta guère d'ailleurs d'aller lui demander conseil à la fin du cour.
    Je me leva doucement afin de ne pas faire l'élève agressif qui veut tout de suite des réponses à ses question.Une fois tout le monde partie je me dirigea vers elle en souriant,elle devait déjà se douter que j'allais lui demander quelque chose.Ouvrant mon cahier je lui demanda timidement.

    "Aino:Je n'ai pas comprit cette partie la..."

    Soudainement je me senti partir...oui j'ai comme une sensation de....[Black Aino]Haaaaaa ça fait du bien de reprendre le dessus,tien ? Velislava,la gourde j'étais donc en potion tant mieux.Mes yeux tournèrent au noir et j'ajoutai.

    "Aino:Professeur,comment allez vous"

    Elle devait être surprise du changement,passer de la voix douce à la voix plus sensuelle et mature cela choquait toujours un peu quand ont avait pas l'habitude.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velislava Williams

avatar

Nombre de messages : 590
Pseudo : Gen
Copyright : ©Gennyshoo
Disponible RP ? : plus toujours plus

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Legilimens
Cat. Sorcellerie : Magie Noire
Mes relations :

MessageSujet: Re: IT'S A KIND OF black MAGIC[R.]   Mer 7 Oct - 21:18




What about choosing a camp dear


    Velislava s’étira péniblement. Elle avait une fois de plus passé la nuit dans sa salle de travail a finir la préparation de ses cours et a concocter des potions plus farfelues les unes que les autres. La jeune femme avait vraiment de plus en plus de mal a s’organiser correctement et méthodiquement dans son travail, et ce pour la première fois de sa longue vie. Elle était légèrement surmenée par le travail, aussi bien a Poudlard que dans ses devoirs de mentors et de mage noire.
    La sibérienne finit par soulever ses fesses de son fauteuil pour regarder l’heure sur l’horloge qui se trouvait derrière elle. Il ne lui restait que très peu de temps avant le début de son premier cours et n’avait le temps de rien faire à l’exception de préparer la salle pour les sixièmes années. La jeune femme quitta en rouspétant son bureau et se dirigea vers le fond de la salle a la recherche de fiole. Il lui semblait que ces derniers temps elle passait sa vie entière confinée entre la salle de potion et son bureau. La mauvaise humeur la guettait de plus en plus, et cela n'était absolument pas bon présage ; le premier élève qui l'énerverait dans la journée s’en souviendrais très probablement toute sa vie.
    Velislava avait besoin de se défouler, de pratiquer la magie comme bon lui semblait. Il y avait bien longtemps qu’elle ne s’était pas réellement détendue et attaquée sans crainte de se faire repérer par l’auror qui hantait inexorablement le château.
    La jeune femme secoua fermement la tête. Si elle ne voulait pas que les élèves rentrent alors que la pièce n’était pas prête, elle devait se dépêcher. Et c’est ce qu’elle fit.
    Très rapidement, les paillasses avaient été nettoyée de tous ses restes de préparations nocturnes et les chaudrons remplies et bouillonnant avaient été déplacé en coin de salle, la ou ils ne gêneraient personne.
    Le cours qui attendait les sixièmes années n’avait rien de folichon. Ils allaient devoir abandonner tous leurs espoirs de concocter une nouvelle potion aux effets saugrenues, aujourd’hui, ils allaient devoir écrire, et vite, suivant le flot incessant de paroles que prononcerait la jeune femme.
    Enfin, les premiers élèves rentrèrent. Avec un rapide signe de tête et un petit sourire, elle les accueilli un a un. Puis la cloche sonna lorsqu’un dernier élève pénétra dans la salle.

    Vous êtes en retard Monsieur Bleysty. Pour le prochain cour vous me remplirez un parchemin sur les caractéristiques et les effets de la potion Amortentia. Connaissant votre grand esprit romantique de Dom juan, cela ne devrait pas vous prendre trop de temps, et cela vous apprendra à être à l’heure. Elle fit une pause pendant laquelle elle laissa son élève rouge, à la fois de rage et de honte, s’asseoir. Bien… Sortez vos plumes et vos parchemins. Je suis navrée pour vous, mais aujourd’hui vous allez écrire. Et croyez moi, vous avez intérêt a noter tout ce que je dis comme si c’était des paroles d’évangile. Elle attendit quelques secondes. La pierre de fiel, plus communément appelé Bezoard.

    Et toute l’heure s’était déroulée ainsi, avec pour seuls bruits la voix dictante de Velislava et le grattement des plumes de ses élèves. La leçon était particulièrement indigeste elle le savait, elle les laissa donc partir plusieurs minutes a l’avance afin qu’il puisse se préparer mentalement au cour suivant, et se remettre physiquement et moralement du cours qu’il venait avoir.
    En voyant ses élèves partir, Velislava soupira de soulagement et partie s’asseoir sur son bureau. A ce moment la, elle remarqua qu’une élève restait dans la pièce : Aino, sa protégée. Celle-ci s’approcha timidement de son professeur.

    •Génial … elle est dans son mode étrange et exaspérante.•
    Je n'ai pas comprit cette partie la...

    Le contraire aurait été étonnant. La sibérienne soupira et s’appretait a répondre très calmement a son élève, prête a recommencer tout le court si elle en avait besoin, mais en observant bien la jeune femme aux cheveux si étranges, Velislava perçut le changement de la couleur de ses yeux qui virèrent a noir d’encre.

    Professeur, comment allez vous
    Je hais lorsque tu fais ca. Quand donc apprendra tu a choisir un camp.

    Sa jeune protégée venait une fois de plus de passé du coté blanc de la force au coté noir, et ce en quelques secondes. Ce changement était parfaitement insupportable surtout lorsqu’il se produisait en plein milieu d’un entrainement.
    La jeune professeur se passa doucement la main sur le visage avant de reprendre.

    Je vais bien… Un peu énervée comme tu as pu le remarquer, et légèrement fatiguée, mais a part ca je vais bien… Et toi ? As-tu progressé dans les devoirs que je t’avais donnés ? Tu n’as réellement pas compris cette partie du cour ?

    Velislava avait en effet donné une mission a son élève il y a de ca une semaine. Elle devait lui trouver une quinzaine d’ingrédients tous plus dur a trouver les uns que les autres. Elle ne lui avait donné aucune explication, et ne lui en donnerai aucune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aino J. Wallen

avatar

Nombre de messages : 220
Pseudo : Aino
Copyright : By Me
Disponible RP ? : oui

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Metamorphage
Cat. Sorcellerie : Magie Rouge
Mes relations :

MessageSujet: Re: IT'S A KIND OF black MAGIC[R.]   Jeu 8 Oct - 19:28

    Velislava:Je hais lorsque tu fais ca. Quand donc apprendra tu a choisir un camp.
    Aino:A vrai dire je l'ai déjà choisi moi....c'est elle le problème.

    Effectivement pour moi j'ai toujours été une mage noire de ma plus tendre,enfin si l'on peut dire,enfance à le mort de mes parent adoptif par les aurors mais ça c'est une autre histoire.Velislava ne supportait pas ce changement brutal,pour tout dire je faisais exprès c'était assez drôle de la voir changer du tout au tout comme ça,car elle n'était pas du tout la même pour l'une et l'autre et c'est vrai qu'en me mettant à sa place je pense que je m'énerverai aussi.De plus le sens contraire n'était lui pas contre pas du tout contrôler alors quand elle reprenait soudainement le dessus en plein entrainement cela était vraiment difficile à gérer et insupportable autant pour moi que pour mon mentor,après il fallait vite que je reprenne le dessus mais il y avait toujours un battement de dix à quinze seconde ce qui était souvent dur à géré par la suite,c'est pour cela que les jours d'entrainement souvent je ne prenait pas le dessus de la journée,afin d'avoir le plein temps le soir,cette petite est sacrément forte et reprend le dessus sans le vouloir...un jour cette force sera mienne entièrement.Mon professeur passa la main sur son visage et ajouta:

    Velislava:Je vais bien… Un peu énervée comme tu as pu le remarquer, et légèrement fatiguée, mais a part ca je vais bien… Et toi ? As-tu progressé dans les devoirs que je t’avais donnés ? Tu n’as réellement pas compris cette partie du cour ?

    Un peu énervée,je pense plus que ça même car pour avoir fait gratter tous les élèves pendant une heure,sans même toucher une fiole ou un chaudron je pense qu'elle devait être contrarier par quelque chose j'aurais aimer qu'elle m'en parle mais je pense qu'elle à déjà des confident et qui voudrais se confier à une gamine,car pour elle qui avait presque 10 ans voir plus d'année que moi,j'étais surement une petite étudiante,quand à la fatigue je pense que c'est du à peut être des heures supplémentaires.
    Elle continua en parlant d'un devoir qu'elle m'avais donné,oui j'avais grandement avancer, pas facile lorsque il faut le faire de nuit ou quand il n'y à pas cours,mais bon avec mes connaissances cela fut facile de classer dans un premier temps les ingrédients facile a trouver puis les plus durs,ainsi que ceux trouvable dans l'école et ceux dans le parc ou la foret interdite,j'en avais trouver la plupart des faciles mais pour les plus dur j'avais beau chercher,l'un était accessible mais il fallait sortir de l'école ce qui était impossible pour le moment même en sortant à pré-au-lard,le deuxième dépassait ma connaissance aucun indice je ne savait même pas à quoi ça ressemblais un Zergoth d'Atrophium rien que le nom prouvais la difficulté de l'ingrédient.

    Aino: Oui j'ai bien avancer grâce à mes connaissances théorique j'ai pu en trouver treize sur quinze mais l'un n'est pas à ma portée et l'autre...je sais même pas à quoi ça ressemble,mais j'y travaille je me renseigne,même les livres de la bibliothèque ne mentionne pas de Zergoth d'Atrophium.

    Je passa ma main dans mes cheveux puis la posa sur une partie de mon visage en soupirant.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velislava Williams

avatar

Nombre de messages : 590
Pseudo : Gen
Copyright : ©Gennyshoo
Disponible RP ? : plus toujours plus

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Legilimens
Cat. Sorcellerie : Magie Noire
Mes relations :

MessageSujet: Re: IT'S A KIND OF black MAGIC[R.]   Ven 9 Oct - 18:46


    A vrai dire je l'ai déjà choisi moi....c'est elle le problème.

    Velislava leva peut discrètement les yeux au ciel et se mit dos a son élève afin d’aller s’asseoir sur sa chaise, de l’autre coté du bureau.
    Ce que venait de lui dire Aino n’était en rien son problème a elle. La jeune femme avait déjà prévenue sa protégée une fois et elle ne le refera pas une seconde fois. Velislava avait toléré durant toute l’année passée les sautés de personnalité de la jeune élève et en septembre à la rentrée, sa patience avait prit fin. Elle n’en pouvait plus. Cela les ralentissait considérablement dans l’avancée des leçons, et surtout, c’était plus que perturbant et dangereux, aussi bien pour la sibérienne que pour l’étrange fille aux cheveux bleus.

    {Septembre 1870}
    Velislava leva doucement sa baguette. Elle faisait très attention a ce que son adversaire, qui se trouvait être actuellement sa protégée Aino, ne puisse sentir aucun bruissement d’air, aucun son qui ne puisse trahir ses gestes. Une fois cela fait, elle s’accorda une millième de seconde de répit afin d’afficher un sourire mauvais sur ses lèvres. Ce moment de l’apprentissage avait toujours été son préféré.
    La sibérienne allait lancer un sort puissant et dévastateur, elle en avait envie depuis bien trop longtemps.
    Alors que le sort s’apprêtait a quitter la baguette de la jeune femme, un changement inopiné eut lieu sous ses yeux ; Aino, d’habitude dressée comme un I lorsqu’elle attendait une attaque, se courba légèrement et porta la main a ses yeux afin d’enlever le bandeau qui lui bouchait la vue.
    Au dernier moment Velislava arrêta son sort mais ce fut in extrémise. Elle venait de ressentir une montée d’adrénaline impressionnante et d’un revers de main rapide, elle s’essuya la sueur qui avait prit place sur son front et sa nuque. Lorsqu’elle releva le regard, elle faisait une fois de plus face à une Aino maléfique.
    Une immense sensation de fureur prit peut a peut place dans tous le corps de Velislava qui se mit a pousser un hurlement de rage terrifiant. Avec haine et dégout, elle fixa son adversaire avant de faire tomber sa baguette au sol. Si elle la gardait a la main, elle risquait de ne pas pouvoir se contrôler.

    Quand apprendra-tu as enfermer cette sainte-nitouche. Je te jure que si tu ne fais pas attention je finirai par la tuer. Ce qui te tuera toi aussi ! Tu ne peux même pas t’imaginer a quel point c’est dangereux ! Ca m’épuise de devoir constamment veiller a tout ce que tu fais ! Si ce changement t’arrive lorsque je t’enverrai en mission, dans un peu plus de trois mois, c’en est fini de toi. Pfffuiiit plus d’Aino, tuée par le méchant auror qui aura déceler cette infernale double personnalité. Si ce problème n’est pas terminé d’ici peu, j’arrête tout et je t’efface la mémoire.

    {1870, Dans la salle de potion)
    Elle était littéralement sortie de ses gonds ce jour la, et si cela venait a se reproduire, elle ne lâcherais pas sa baguette.
    Velislava aimait qu’on la respecte, et elle considérait cela comme un manque de respect total.
    La jeune femme balaya ce souvenir de sa mémoire et préféra se re concentrer sur la scène qui se déroulait dans sa salle de potion, pour cela, elle se passa la main sur le visage.

    Assieds toi Aino… Tu ne vas tout de même pas rester debout !

    Aino avait quinze ingrédients a trouver. Il était très important qu’elle les trouve. Ainsi, Velislava pourrait enfin commencer la potion qu’elle cherchait avec autant d’intérêt depuis des années. Elle avait finalement réussi a trouver les indications de deux potions, qui mélangées encore avec d’autre potions formaient le résultat final désiré.

    Oui j'ai bien avancer grâce à mes connaissances théorique j'ai pu en trouver treize sur quinze mais l'un n'est pas à ma portée et l'autre...je sais même pas à quoi ça ressemble, mais j'y travaille je me renseigne, même les livres de la bibliothèque ne mentionne pas de Zergoth d'Atrophium.

    Cette réponse n’étonna en rien le professeur. À vrai dire, elle s’y attendait. Elle aurait pu demander à sa protégée de ne chercher que 5 ingrédients, mais elle avait jugé préférable de l’occuper plus longtemps. La plus grande majorité était simple a trouver, pour certain, on avait même juste a ouvrir le placard de la salle de potion pour les trouver, mais personne ne se serait aventurer a le faire de peur de provoquer une colère immense chez Velislava.

    Bien…Très bien même… Mais il va falloir que tu cherches, jusqu'à ce que tu trouves, Je t’ai dit que je ne reprendrai nos cours qu’une fois que tous les ingrédients se trouveront dans mon bureau. Si la location s’était trouvée dans les livres de la bibliothèque, je ne t’aurais pas demandé de me les trouver… Et rappelles toi de ce que je t’ai dit. Tu peux te servir de TOUS les moyens pour les trouver.

    La jeune femme en un mouvement rapide de baquette entraina le tampon du tableau qui se mit a effacer seul la craie qui s’y trouver. La jeune élève n’avait toujours pas répondu a la question sur le cours, Velislava décida donc de prendre les devants. Elle se leva avec grâce en secouant sa crinière chocolat ambré avant de saisir la craie et d’écrire sur le tableau noire, dans une écriture allongée et penchée: La pierre de Fiel.

    Dit moi Aino, tu n’as parlé a personne des devoirs supplémentaires que je t’ai donné ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aino J. Wallen

avatar

Nombre de messages : 220
Pseudo : Aino
Copyright : By Me
Disponible RP ? : oui

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Metamorphage
Cat. Sorcellerie : Magie Rouge
Mes relations :

MessageSujet: Re: IT'S A KIND OF black MAGIC[R.]   Sam 10 Oct - 18:06

    Velislava:Assieds toi Aino… Tu ne vas tout de même pas rester debout !

    C'est vrai cela faisais un moment que j'étais debout et c'était assez bête car pour parler je serais largement plus confortable assise,je pris donc ma baguette et fit venir une chaise,je n'allais tout de même pas me déplacer chercher une chaise alors qu'elle pouvait venir à moi,je m'assis donc non loin de Velislava,la chaise craqua un peu lorsque je m'assis dedans,le bois devais être vieux,la chaise cassé de la classe,super je me releva lança un réparo informulé puis me rassis...aucun bruit parfait.Tout en croisant les jambes je me demandais pourquoi elle voulais tout ces ingrédients,bon pour faire une potion ça je m'en doutais mais quelle potion,je ne connais pas de potion qui demande tant d'ingrédients et même avec mes recherches la plus grande potion contenais quoi...10 ingrédients maximum,mais le pire c'est que se sont des potions même pas dangereuse;de toute façon les potions les plus compliqués n'ont que peu d'ingrédient mais sont difficiles à faire par rapport au condition et la technique pour les faire,mais pour Velislava cela devait être de la rigolade,d'ailleurs elle ajouta à ma réponse:

    Velislava:Bien…Très bien même… Mais il va falloir que tu cherches, jusqu'à ce que tu trouves, Je t’ai dit que je ne reprendrai nos cours qu’une fois que tous les ingrédients se trouveront dans mon bureau. Si la location s’était trouvée dans les livres de la bibliothèque, je ne t’aurais pas demandé de me les trouver… Et rappelles toi de ce que je t’ai dit. Tu peux te servir de TOUS les moyens pour les trouver.

    Très bien,oui c'est le genre de chose que j'attendais,après en avoir trouvés autant,effectivement comme elle le disait elle avait arrêter nos cours pour cette chasse au ingrédients,cela faisait un moment maintenant,avait elle quelque chose en tête,on aurait dit qu'elle ne voulais pas que l'on continue,comme pour me tenir éloigné un moment,peut être préparait elle quelque chose d'important.Ainsi j'avais le droit à TOUT les moyen,intéressant il faudra que j'essaie certaine choses alors,mais sortir sera difficile...mais....une sortie à pré-au-lard se prépare...c'est vrai je laisserai mon autre moi jouer un peu puis je partirais chercher l'ingrédient que je connais maiq que je n'ai pas,cela fera quatorze.De plus certains sort serais pratique mais j'avais une petite requête à faire à Velislava mais avant d'avoir pu parler elle dit:

    Velislava:Dit moi Aino, tu n’as parlé a personne des devoirs supplémentaires que je t’ai donné ?

    Non je n'en avais parler avec personne,même si récemment je m'étais mit d'accord avec Robert pour des petits cours théorique mais cela était entre nous et on ne devait pas en parler,d'ailleurs j'attendais Mortem qui devait arriver dans quelques jours,mais je ne voulais pas mentir à Velislava,elle pouvait lire dans ma tête alors autant dire la vérité même en la déformant un peu.Velislava venait de se levé ondulant sa chevelure elle écrit au tableau.

    Aino:Ha ça! non je sais cette chose basique t'inquiète pas.Non non le devoir reste secret même si il m'arrive de parler Magie noire avec un autre élève de Serpentard,...Robert...je sais plus trop quoi... à vrai dire je me soucis peut des nom de famille tu sais.Mais par contre j'aurais une...petite requête

    Je voulais lui demander si on pouvais mettre de coté l'attaque et la défense quelques temps,je préférais les sortilèges et enchantement,et même avec la théorie par cœur,si je n'apprend pas la pratique je ne saurait rien faire.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velislava Williams

avatar

Nombre de messages : 590
Pseudo : Gen
Copyright : ©Gennyshoo
Disponible RP ? : plus toujours plus

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Legilimens
Cat. Sorcellerie : Magie Noire
Mes relations :

MessageSujet: Re: IT'S A KIND OF black MAGIC[R.]   Dim 11 Oct - 12:24


    La jeune Aino décida d’enfin s’asseoir. Plutôt que de faire trois pas, elle préféra utiliser la magie pour faire venir jusqu'à elle la chaise. Lorsqu’elle posa ses fesses dessus, le bois craqua ; la chaise était bancale. La sorcière aux cheveux bleus due donc se relever et employer un sort de reparo avant de pouvoir se rasseoir. Un sourire amusé prit place sur le visage de Velislava alors qu’elle rangeait sa baguette. Aucune chaise de sa salle n’était bancale et elle le savait, mais elle avait estimé que cela ne ferait pas de mal d’ensorceler la chaise. La sibérienne n’aimait pas qu’on utilise la magie pour des choses aussi simple. Ceci illustrait parfaitement la fainéantise de certain sorcier. La magie ne résolvait pas tout et utilisée ainsi, c’était pratiquement une injure à la sorcellerie. Si son élève avait fait quelques pas, qui ne l’auraient en rien fatiguée, elle aurait eut une chaise parfaitement normale.
    Le professeur de potion continua quelques instant de parler. Apres avoir posé la question sur les éventuelles discussions de sa protégée, Velislava continua d’écrire au tableau, refusant de regarder les yeux d’Aino. Elle sentirait de toute façon toute trace de mensonge dans la voix de l’élève. Si jamais c’était le cas, un petit tour dans son esprit, et le tour était joué.
    Avant de prendre sous son aile des futurs mages noirs, la sibérienne établissait très clairement plusieurs règles. Si jamais elles venaient à ne pas être respectées, la jeune femme risquait de se mettre dans un état second.

    {Deux ans plus tôt, dans la foret Interdite.}
    Velislava regardait très attentivement le jeune sorcier qui lui faisait face. Contrairement à toutes ses attentes, le premier avec qui elle allait commencer ses entrainements était un Gryffondor. Il était en septième année et possédait une des auras les plus noires qu’elle avait eut l’occasion d’observer à Poudlard.
    Il la fixait droit dans les yeux, une lueur de respect et d’admiration dans son regard ; il n’attendait qu’une seule chose, que la jeune femme commence à lui parler en tant que mage noire et plus comme sa professeur. Elle ne le déçu absolument pas. La voix de la jeune femme était devenue sombre et témoignait de beaucoup de puissance et de confiance en soi.

    Je ne pense pas avoir besoin de t’expliquer ce qu’est la magie noire et comment et pourquoi l’utiliser. Toutefois…avant que nous ne commencions je vais devoir t’expliquer certaine petite règles. Je te préviens dorénavant… tu ne devras JAMAIS les enfreindre ! C’est une question de sécurité ; aussi bien la mienne, que la tienne ! Ce qu’il se passera a cet endroit ne devras jamais sortir de cette foret, au château, nous continuerons de nous détester, c’est très important ! Mais en revanche, lors de tes cours, tu me devras une obéissance sans failles, tu devras faire absolument tout ce que je te demande sans te décourager ni te rebeller. Si tu refuses, cela risque de m’énerver, et je te conseille de ne pas essayer de me voir énervée. Si jamais un jour tu me manques de respect lors de nos séances d’entrainement, où que tu baisses les bras, tu en pâtiras plus que tu ne le penses. Comme tu l’as si bien deviné, je ne suis pas ce que je semble être, et t’attaquer, te torturer, te faire subir des douleurs pires encore que la mort ne me dérangera en aucun cas. Tu t’es engagé sur le terrain de la magie noire. Tu ne pourras en sortir qu’a ta mort, qu’elle soit naturelle, accidentelle ou préméditée. Jamais tu ne devras parler de nos réunions, a personne ; JAMAIS ! Parler magie noire est mauvais ! Tu peux le faire mais évite !

    {1870 dans la salle de potion}
    Ha ça! Non je sais cette chose basique t'inquiète pas. Non non le devoir reste secret même si il m'arrive de parler Magie noire avec un autre élève de Serpentard,...Robert...je sais plus trop quoi... à vrai dire je me soucis peut des nom de famille tu sais. Mais par contre j'aurais une...petite requête
    Fairfox…Il s’appelle Robert Fairfox

    Ah…elle connaissait donc Robert…Elle allait devoir suivre avec plus d’intérêt que prévue la suite des discussions que les deux élèves avaient entre eux. Ils ne devaient jamais franchir la limite.
    Son élève avait une requête. Velislava se retourna et planta son regard froid dans celui d’Aino.

    Je t’écoute…Mais je ne te promets en rien de te l’accorder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aino J. Wallen

avatar

Nombre de messages : 220
Pseudo : Aino
Copyright : By Me
Disponible RP ? : oui

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Metamorphage
Cat. Sorcellerie : Magie Rouge
Mes relations :

MessageSujet: Re: IT'S A KIND OF black MAGIC[R.]   Mar 13 Oct - 18:42

    Velislava:Fairfox…Il s’appelle Robert Fairfox

    Ha oui ce très cher Robert Fairfox,un très gentil garçon si on sait par ou le prendre,surtout que lorsque on le connait bien il n'est pas si méchant que ça,c'est juste qu'il n'aime pas les gens hors de sa maison,il y avait surement un raison à ça mais tout n'était pas explicable,peut être était ce juste une haine physique pour ce qui n'est pas vert.Je me mit a rire intérieurement de ma bêtise c'était vraiment stupide ce que je venais de penser mais tellement drôle,non en tout cas le fait était que cet homme soit connu de Velislava ne m'étonna pas du tout après tout il avait lui même dit qu'il la connaissait lorsque l'on s'est parlés dans la grande salle,donc sur ce point la je n'avais aucun doute mais leur lien par contre m'étais inconnu et je n'irai pas m'aventurer à demander,quelques fois les choses sont mieux lorsqu'elle sont cachée ou secrète même si j'étais bien curieuse de savoir.C'est alors que je sorti de mon nuage,mon mentor était prête à écouter ma faveur,ce n'était pas grande choses mais je ne savais pas si elle pourrait m'aider,demander ne tue pas non surtout que c'est un don naturel chez moi alors il me servirait grandement pour changer completement.

    Velislava:Je t’écoute…Mais je ne te promets en rien de te l’accorder.
    Aino:Voila pourrait tu m'apprendre à contrôler mon pouvoir de métamorphage...cela serait très pratique pour me faire passer pour une inconnue si besoin est,autant dans l'établissement que plus tard.

    C'est vrai j'avais beaucoup penser à cela,dans un futur proche je serais peut être mage noire accomplie et pouvoir changer d'apparence à volonté serait très pratique pour m'échapper et fuir si c'était nécessaire,passez de blonde à brune,cheveux court,long yeux bridée,européen,tout cela serait génial si je pouvais contrôler tout cela.Peut être que cette personne que j'aime me regarderait,peut être que j'aurais plus confiance en moi,et que je me lâcherais au niveau des attaques et pratique de magie noire.Et puis c'est une partie de moi je sens l'envie de changer qui monte en moi quelques fois,comme une voix qui me dit"Tien les cheveux argenté c'est bien,des yeux vert aujourd'hui pourquoi pas,tien plus court au carré et blond" des pensée comme celle la me traverse l'esprit tout les jours sans que je puisse rien y faire.



[Désolé pour la qualité mauvaise j'ai pas d'inspi T_T]
_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velislava Williams

avatar

Nombre de messages : 590
Pseudo : Gen
Copyright : ©Gennyshoo
Disponible RP ? : plus toujours plus

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Legilimens
Cat. Sorcellerie : Magie Noire
Mes relations :

MessageSujet: Re: IT'S A KIND OF black MAGIC[R.]   Mar 20 Oct - 17:58


    La curiosité planait dans l’esprit de la douce Aino. Ce sentiment avait toujours été un mystère pour la jolie brune. Jamais elle ne comprendrait pourquoi la nature humaine avait inventé un tel sentiment. Il n’apportait, dans la plupart des cas pour ne pas dire tout le temps, plus d’ennuis et de malheurs qu’autre chose.
    La jeune élève aux cheveux bleus s’interrogeait sur la nature de la relation qui liait Velislava à Robert, sans pour autant oser questionner son mentor. La sibérienne eut un petit sourire, la crainte était une forme de respect qu’elle affectionnait tout particulièrement. Il était rare qu’elle s’énerve contre se protégés, mais lorsqu’elle le faisait, ils étaient surs de s’en souvenir jusqu'à leur mort. Il était de notoriété publique que lorsque la jolie professeur de potion arrivait le matin, au petit déjeuner, de mauvaise humeur, il ne fallait pas lui parler ou l’ennuyer avec des discours ridicules. A ses débuts, plusieurs de ses collègues avaient fait les frais de son tempérament bien particulier, mais aucun ne lui en voulait.
    La jeune femme secoua tout doucement la tête afin de recentrer ses pensées sur ce qu’il se passait dans la pièce, notamment sur son élève, pleine, elle aussi, d’un caractère unique. En temps que directrice des Serpentards, elle mettait toujours un point d’honneur à connaître chacun de ses élèves. Il paraissait de plus normal qu‘elle le connaisse étant donné qu’il était en dernière année et qu’il avait choisi de continuer les potions.
    Velislava stoppa de s’agiter inutilement devant le tableau et repartit s’asseoir sur la chaise qui venait de se couvrir d’un immense cousin moelleux. Elle attendait la requête d’Aino avec une sorte d’impatience. Jamais sa protégé ne lui avait demandé de faveur, et si elle le faisait actuellement, cela ne pouvait être que pour une chose importante.
    Enfin, la jeune femme aux cheveux bleus remarqua que son mentor attendait.

    Voila pourrait tu m'apprendre à contrôler mon pouvoir de métamorphage...cela serait très pratique pour me faire passer pour une inconnue si besoin est, autant dans l'établissement que plus tard.

    Velislava ouvrit grand ses yeux. Jamais elle n’aurait imaginé qu’elle puisse lui demander ca. Elle ne comprenait d’ailleurs pas pourquoi elle lui demandait a elle. En effet, ne possédant pas ce don, la sibérienne ne savait absolument pas comment il pouvait fonctionner. Elle ne savait pas s’il fallait penser a ce que nous voulions voir sur nous, s’il fallait juste le demander, ou encore si cela venait un peu au hasard. A vrai dire, elle ne s’y était jamais vraiment intéressée. A partir du moment ou elle avait vu qu’elle ne possédait pas ce don, elle n’avait pas voulu aller plus loin, même si la jeune femme devait reconnaître que cela lui aurait extrêmement plut.

    Et bien… Je veux bien essayer mais… elle inspira fortement,.. Elle n’aimait pas reconnaitre a voix haute qu’elle ne savait pas faire quelque chose. Comme tu dois peut être le savoir, je n’y connais absolument rien de ce coté la… Je ne sais d’ailleurs pas si je te serais d’une grande aide… Mais je vais essayer… En tous cas ce serait effectivement un atout incroyable à ne pas prendre à la légère.

    Velislava devait même reconnaître qu’elle avait complètement oublié qu’Aino avait le don de metamorphage, ne l’ayant pas utiliser depuis elle ne savait trop combien de temps.

    Raconte moi comment tu t’es aperçut de ce don… Et comment tu t’es aussi aperçut que tu ne pouvais plus t’en servir… Cela m’aiderai peut être a comprendre un petit peu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aino J. Wallen

avatar

Nombre de messages : 220
Pseudo : Aino
Copyright : By Me
Disponible RP ? : oui

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Metamorphage
Cat. Sorcellerie : Magie Rouge
Mes relations :

MessageSujet: Re: IT'S A KIND OF black MAGIC[R.]   Ven 23 Oct - 17:26


    Velislava:Et bien… Je veux bien essayer mais

    C'est vrai c'est stupide de ma part de lui demander ça,elle n'y connait rien en métamorphose humaine,enfin au don de métamorphage je devrais plutôt dire.Mais après tout c'était une grande mage noire elle devait avoir pas mal de connaissance quand même,bien que ceci ne soit pas de la magie noire,du moins il ne me semble pas que cela en soit.Tien elle inspire fortement,je pense qu'elle est dans une impasse,aurai je trouver finalement quelque chose qu'elle ne sait pas,et pourtant c'est pas faute d'avoir essayer de lui poser des colles de temps à autre mais elle savais toujours la réponse ce qui m'énervais un peu d'ailleurs mais c'est ça qui faisais que je l'adorais tant.

    Velislava:Comme tu dois peut être le savoir, je n’y connais absolument rien de ce coté la… Je ne sais d’ailleurs pas si je te serais d’une grande aide… Mais je vais essayer… En tous cas ce serait effectivement un atout incroyable à ne pas prendre à la légère.

    Bingo,j'avais donc deviné elle n'en savais rien,mais je ne réagit pas pour autant,puisque je m'en doutais un peu,mais elle à dit qu'elle aller essayer donc je la laisserait faire des petites recherche puis je comparerais tout cela avec les miennes,elle n'avait pas été très fructueuse d'ailleurs.
    {Deux semaine plus tôt}
    Je parcouru la bibliothèque,les rayonnages était très soigneusement fait et les tables propres,normale elle venait d'ouvrir donc le ménage avait été fait surement il y à peu de temps car il n'y avait pas la moindre de poussière,tant mieux je n'aime pas ça.Je pris les devant et demanda le rayon des livres sur les aptitudes magique,je m'y rendis aussitôt mais...seulement un seul livre parlais des métamorphage,et cela ne parlais en rien de comment utiliser se pouvoir,c'était plutôt une liste de métamorphage connus,malheureusement pour moi tous mort donc impossible d'aller leur demander des explications mais pour chacun d'entre eux une page était consacrée à la découverte de leur dons,comme c'était assez long tout était écrit petit et serré.Le livre avait l'air assez vieux,au moins sept ou huit ans minimum,il n'y à donc pas eu de métamorphage depuis cette période,bon en même temps ce n'est pas l'écart d'une génération donc c'est tout à fait normal que le recensement s'arrête à cette date la,car après c'est ma génération et on est trop jeune pour être dans le livre.Je pris mon sac et emprunta le livre à la bibliothèque.
    {Présent actuel}

    Velislava:Raconte moi comment tu t’es aperçut de ce don… Et comment tu t’es aussi aperçut que tu ne pouvais plus t’en servir… Cela m’aiderai peut être a comprendre un petit peu…
    Aino:A mon avis ca ira plus vite comme ça que de raconter.Car il y à deux version de se souvenir,voici la mienne,les aurors me l'ont retiré après l'accident et je l'ai récupéré plus tard...mais ça c'est une autre histoire

    Je mit la baguette dans mon sac et sorti le souvenir contenu dans une fiole que je versa dans un bol,je passa le bol à mon mentor.
    {Nuit de la mort des parents d'Aino}
    La nuit était sombre j'aime ça,le froid n'était pas de mise par contre malgré la pluie battante,c'est grave au sort de papa,il est génial il tue tout les gens qui me veulent du mal,Maman aussi tue les gens mais moins,Maman m'apprend surtout comment on fait de la magie,je suis pas assez grande pour le moment mais avec tout ce que je lis je saurais faire plein de truc très vite plus tard et Maman sera fière de moi.Tien Papa appelle Maman,il y à du bruit en bas,on dirais une dispute.Ce sont encore les mechants qui veulent m'enlever,Papa les appelle les aurores,tien ca crie encore je vais écouter.Tien mais...c'est pas mes vrai parents...au fond de moi je l'ai toujours su,Maman est blonde,Papa est grisonnant...puis je suis asiatique je le vois bien...mais ils m'ont élever alors ce sont mes parents peu importe ce qu'on dit.
    HANNNNN.....un bang c'est un sort puissant qui vient de partir...quoi ils sont mort...non ils montent je ne doit pas les laisser m'attraper vite je doit trouver quelque chose pour pas qu'ils sache...j'entends la poignée qui tourne NOOOONNNN....je vais changer totalement il ne me reconnaitront pas...
    Je me mit à me concentrer fort et mon pouvoir se mit en route grâce au stress et à l'urgence de la situation mais de ce fait comme j'étais trop jeune pour le maitriser,il fit n'importe quoi et trancha aussi mon esprit en deux...Et comme cela je passa au travers de tout même des legilliment du ministère,mais en grandissant je commençais à pouvoir reprendre contrôle de mon corps.



[Ouaaaa je pense que ca sera mon plus gros post jamais fait]
_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velislava Williams

avatar

Nombre de messages : 590
Pseudo : Gen
Copyright : ©Gennyshoo
Disponible RP ? : plus toujours plus

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Legilimens
Cat. Sorcellerie : Magie Noire
Mes relations :

MessageSujet: Re: IT'S A KIND OF black MAGIC[R.]   Mer 28 Oct - 19:12


    A ce moment la, les pensés de la jeune élèves dévièrent complètement, entrainant Velislava dans un univers bien diffèrent. Tout d’abord surprise par ce mouvement brusque d’esprit, la sibérienne porta la main à son front, sujette à un malaise court et si particulier qu’elle connaissait parfaitement, mais auquel elle ne s’habituait toujours pas.
    Apres une rapide seconde, l’enseignante se replongea doucement dans la tête de son interlocutrice, assistant une scène a laquelle elle était parfaitement étrangère. Aino avançait à petits pas dans la bibliothèque, ses doigts longs et fins parcourant distraitement tantôt les tables tantôt les rayonnages. Une impression de propreté se dégageait de cette scène. La jeune femme, de sa démarche si singulière, tellement féminine et gracieuse, se dirigea vers la bibliothécaire et demanda le rayon sur les aptitudes magiques. En quelques foulées, elle se retrouva devant le seul livre traitant des metarmophages. Très vite déçus par ce qu’elle y trouvait, la jeune femme aux cheveux bleus ferma doucement le livre avant de le fourrer dans son sac et de s’en aller.
    Velislava sorti les langues rougeâtre de son esprit de la tête d’Aino. Son élève n’avait donc rien trouvé sur son don à la bibliothèque. Le travail de la sibérienne ne s’en révélait qu’un peu plus difficile.
    Mais bon, il fallait tout d’abord se concentrer sur les conditions d’apparition du don.

    A mon avis ca ira plus vite comme ça que de raconter. Car il y à deux version de se souvenir, voici la mienne, les aurors me l'ont retiré après l'accident et je l'ai récupéré plus tard...mais ça c'est une autre histoire.

    La jeune femme prit son sac et en sortit une petite fiole qu’elle déversa dans un bol qu’elle tendit à Velislava. Celle-ci préférait infiniment plus ce moyen pour visiter les souvenirs des autres. Il y avait une plus grande impression de stabilité, et il était ainsi possible d’observer toute autours de soi, et non seulement que par les yeux de l’intéressée.

    Tu ne devrais peut être pas toujours garder ce souvenir avec toi… On ne sait jamais…

    Elle se plongea dans le passé et ce qu’il vit ne l’aida pas vraiment… Elle avait utiliser son pouvoir son une pression, sous une colère et sous une peur incroyable

    Bon….. Autant t’avouer immédiatement que tout cela ne m’aide pas réellement… Mais je pense que tu t’en doutais parfaitement. Pour l’instant, je ne vois que très peu de raison a la manifestation de ton don… Tu étais sans aucun doute sous pression, dans une fureur incroyable, et très probablement dans un sentiment d’insécurité fort. Ton don s’est manifesté parce que ton corps et ton esprit, l’infime partie de chacun d’entre eux, voulaient que tu change. Et c’est ce qu’il s’est produit. Elle fit une pause pendant la quelle elle repoussa le bol vers Aino et se passa la main sur le visage avec une certaine anxiété. Peut être faudrait-il te positionner dans une situation de rage pareille. Sans ta baguette bien évidemment… Ou encore faudrait il que je te fasse revivre une nouvelle fois ce moment… Et D.ieu que cela sera dure… Il faudrait que pendant plusieurs jours je t’enferme dans une pièce sombre jusqu'à ce que tu perdes ton identité… Il faudrait ensuite que je pénètre dans ton esprit pour te faire croire que tu es encore cette petite la……. O ! Je pourrais peut être essayer en prenant possession de ton corps et de ton esprit.

    La jeune femme se perdait dans ses idées et n’attendait qu’une chose : qu’Aino la sorte de ses divagations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aino J. Wallen

avatar

Nombre de messages : 220
Pseudo : Aino
Copyright : By Me
Disponible RP ? : oui

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Metamorphage
Cat. Sorcellerie : Magie Rouge
Mes relations :

MessageSujet: Re: IT'S A KIND OF black MAGIC[R.]   Jeu 29 Oct - 20:53

    Velislava:Tu ne devrais peut être pas toujours garder ce souvenir avec toi… On ne sait jamais…

    A vrai dire je ne répondis pas à cette phrase pour la simple et bonne raison qu'elle avais raison,déjà j'avais pris un gros risque en l'amenant ici mais d'habitude la fiole remplis de se souvenir reposait au fond de la malle dans le double fond ou seule moi avais accès grâce à des charmes de protection que j'avais mit autour pour protéger mes affaires personnelles que mon autre moi n'avais pas accès,même si un jour il s'en était fallut de peu pour qu'elle découvre qu'il y avais un sort au fond de la valise,j'avais eu la peur de ma vie ce jour la.Puis mon mentor plongea dans mon rêve ou plutôt mon souvenir contenue dans un petit bol,elle y resta un petit moment puis en ressorti perplexe,apparemment elle n'avais rien appris de plus en entrant dedans.

    C'est ainsi qu'elle parti dans des divagation toute plus traumatisante les une que les autre,elle voulais tout d'abord me faire revivre la scène,je ne voit pas comment à part faire revivre mes parents et les re-tuer devant mes yeux et ça c'était impossible,même en tant qu'inferis il ne serons pas vraiment eux et cela ne me touchera pas du tout donc infaisable.L'idée suivante fut d'être séquestrer,je ne voyais pas en quoi cela m'aiderais à vouloir changer de visage et cheveux,me faire perdre mon identité je voit pas comment m'enfermer peut me faire oublier qui je suis,puis cette histoire de possession c'est n'importe quoi,elle divaguait de plus en plus avec des idées tordue voir carrément malsaines,je ne l'avais jamais vu autant impliquer pour quelque chose impossible de l'arrêter.

    Aino:Professeur....Velislava......Ouh ouh....

    Rien à faire elle ne réagissait pas il falais faire quelque chose,je commençais à sortir ma baguette mais la rangea aussitôt la violence n'était pas la solution,je pensais à quelque chose de plus drôle.Je me leva de ma chaise et m'approcha d'elle et m'accroupis devant elle,je lui passais la main devant les yeux mais rien.... je lui poussa l'épaule du bout du doigt mais rien à faire.Je décidais de jouer la carte sexy,je me mit dos à elle et me retourna d'une manière très mignonne,les yeux pétillants et je dit:

    "Professeur je vous aime"

    Prenant une voix mielleuse j'attendit la réaction,déjà je l'avais vouvoyer et en plus elle serait surement choquée par la déclaration,mais c'était la seule solution je pense.



[Désolé petit post T_T]
_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velislava Williams

avatar

Nombre de messages : 590
Pseudo : Gen
Copyright : ©Gennyshoo
Disponible RP ? : plus toujours plus

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Legilimens
Cat. Sorcellerie : Magie Noire
Mes relations :

MessageSujet: Re: IT'S A KIND OF black MAGIC[R.]   Dim 1 Nov - 12:16


    Velislava était très sincèrement perdue dans ses pensées et comme cela pouvait lui arrivait parfois, elle était en quelque sorte déconnectée du monde extérieur. Réfléchir aussi intensément était rare, mais lorsque cela lui arrivait, elle était certaine que tout serait constructif, efficace et surtout très dévastateur, et c’est ce qu’elle aimait.
    La jeune sibérienne s’était mise a réfléchir a voix haute, marmonnant de temps en temps des mots plus compréhensibles que d’autres. Pour une oreille extérieure, cela n’avait très probablement aucun sens, et les mots qu’elle pouvait capter ne devaient surement pas s’accorder.
    Contrairement aussi à ce que cela pouvait paraître, le professeur de potion était bien loin de la divagation ; c’était un processus complexe mais très bien ordonné qui avait toujours réussi à la jeune femme. Ce n’était pas non plus nécessairement la preuve d’une implication hors du commun ; cela voulait tout simplement signifier que les idées fusaient dans la tête de Velislava, et qu’elle avait besoin de sortir en quelque sorte de son corps, afin de se plonger entièrement dans ses pensées dans le but de les ordonner et de les trier.
    Elle avait toujours préparé les contrôles de ses élèves enfermée dans sa chambre. En effet, a chaque fois qu’elle devait inventer un sujet important, elle partait dans cet état, et elle savait parfaitement que ce n’était pas forcément beau à voir et que cela pouvait faire fuir certaines personnes.
    Plus les idées fusaient et donc se triaient, plus la jeune sibérienne se déconnectait du monde extérieur, jusqu'à ne plus rien entendre d’autre que la voix de sa pensée, ne voir que ses idées se dérouler devant ses yeux et ne plus sentir son corps. Elle n’aimait vraiment pas être déranger lorsqu’elle réfléchissait. Etre couper en plein milieu d’une idée la lui faisait oublier et il n’y avait rien de pire.
    Petit à petit tout se faisait plus clair à l’intérieur d’elle. Elle savait comment faire et savait qu’un jour ou l’autre elle le mettrait a exécution. Enfermer quelqu’un dans un ensemble de pièce, dans le noir le plus complet et sans un bruit pendant plusieurs jours était un supplice qu’elle connaissait bien. La victime se voyait forcé de commencer à perdre sa raison, et si on lui injectait, par n’importe quels moyens, des petites doses de souvenirs, après un certain temps commençait à revivre la scène. Il suffirait alors à la sibérienne de transformer plusieurs personnes afin de refaire vivre a Aino la scène, et normalement, tout devrait marcher. Tout se basait sur les problèmes mentaux et sur le fait qu’il fallait réussir à lui faire entrer dans la tete qu’elle n’avait encore jamais utilisé son don.
    Velislava soupira et commença à se secouer la tete. Elle sortait doucement de son esprit et allait pouvoir exposer ses plans à Aino.
    Lorsque ses yeux replongèrent dans sa salle de cours, la sibérienne put apercevoir la jeune fille aux cheveux bleus qui l’observait les yeux grands ouverts, tel un véritable poisson. Le professeur leva un sourcil d’etonnement. Qu’avait elle pu bien dire ?
    Elle concentra ensuite ses yeux bleus dans ceux de son élève avant de lire ses pensées afin de revivre la scène.

    •Professeur je vous aime•
    Je te demande pardon ? Tu as perdu l’esprit pendant que je réfléchissait ? Tu es complètement folle ma pauvre fille…. Tu devrais te rendre a l’infirmerie.. Tu es surement malade
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aino J. Wallen

avatar

Nombre de messages : 220
Pseudo : Aino
Copyright : By Me
Disponible RP ? : oui

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Metamorphage
Cat. Sorcellerie : Magie Rouge
Mes relations :

MessageSujet: Re: IT'S A KIND OF black MAGIC[R.]   Dim 8 Nov - 22:15


    Velislava:Je te demande pardon ? Tu as perdu l’esprit pendant que je réfléchissait ? Tu es complètement folle ma pauvre fille…. Tu devrais te rendre a l’infirmerie.. Tu es surement malade
    Aino:Pardon,moi folle,j'ai tout essayer pour te sortir de ta folie,t'imagine même pas les truc que tu à pu dire,me posséder,me séquestrer,et d'autre truc un peu trash,mais la je savais plus du tout quoi faire...

    C'est vrai quoi elle avait totalement pété un plomb et c'était le cas de le dire.Perdre l'esprit moi ? d'un coté ça faisait longtemps qu'il était perdu,j'étais un peut taré sur les bord ça ne fait aucun doute là dessus et puis d'un autre coté j'aimerai bien en perdre un de mes deux esprits au moins je suis sur de redevenir moi même,mais certaine personne veulent le contraire,comme le directeur des serdaigle par exemple.Il est très gentil attention loin de la de le critiquer,c'est un brillant auror...et c'est bien ça qui me dérange mais je lui doit la vie quand même donc je le respecte énormément,même si cela m'énerve qu'il essaye de me supprimer moi et de garder la cruchasse.

    Je pris mon sac et m'inclina devant Velislava pour lui dire au revoir,j'allais laisser la place à l'autre,sinon elle trouverai bizarre d'être hors de la classe alors qu'elle n'est pas sortie.Mes yeux devint plus clair jusqu'a redevenir bleu et mon regard devint un peu plus enfantin.
    [White Aino]

    Aino:"Ha...heu....Merci pour le conseil professeur,je vous souhaite bonne journée"

    Haaa j'avais encore eu une petite montée dans mes nuages et avait complètement perdu la notion de temps ,j'adressai un de ses sourires plein de fraicheur dont j'avais le secret et parti en direction de la porte,me retournant une dernière fois vers mon professeur je lui adressa un signe de main avant de partir.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: IT'S A KIND OF black MAGIC[R.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

IT'S A KIND OF black MAGIC[R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inside.the.darkness™ :: POUDLARD.INC :: Cachots & Sous-sols :: . Salle de Potions -