AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Racine de Mandragore ou cervelle de crapaud ? :: pv Velislava & Aileen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Robert W. Fairfox

avatar

Nombre de messages : 329
Pseudo : Nazgoul
Copyright : Bazzart
Disponible RP ? : Oui

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Fourchelang
Cat. Sorcellerie : Magie Rouge
Mes relations :

MessageSujet: Racine de Mandragore ou cervelle de crapaud ? :: pv Velislava & Aileen   Ven 22 Jan - 19:06

    Racine de Mandragore ou
    cervelle de crapaud ?


    .

    En ouvrant les yeux, un sentiment de sécurité s'installa immédiatement en moi. Respirant calmement, je m'assied sur mon lit, regardant aux alentours. Les autres occupants du dortoir dormaient encore à poings fermés, ce qui me laissait tout le loisir de quitter mon lit en silence. Cette nuit avait été agréable, car aucun cauchemar n'était venu me perturber, rien, je ne me souvenais de rien, sauf de m'être endormit au son des ronflements de mes voisins de lit. Je frissonnai légèrement au contact du sol froid, mais des chaussons vinrent rapidement prendre place sur mes pieds. Puis après m'être habillé, je sorti dans les sous-sols. Comme je m'y attendais, il n'y avait pas âme qui vive, mais après tout, qui serait réveillé alors que les premiers cours ne commençaient que dans deux heures ? Pas beaucoup de monde ...

    En entrant dans la salle de bain des Préfets, je fus heureux de constater qu'elle était vide. Depuis mon duel en rêves contre Aileen, je m'attendais toujours à la voir à l'intérieur, mais cette fois-ci, je pus prendre un bon bain, tranquillement. Je soupirai de bonheur lorsque mon corps dénudé pénétra dans l'eau chaude et savonneuse que j'avais fais couler des nombreux robinets, tandis qu'en fermant les yeux, je m'adonnai au farniente. Mes muscles, endoloris à cause de mes entrainements personnels, furent bientôt livrés de toute douleur ou raideur, retrouvant ainsi leurs élasticité et force normale. Mieux : la brume qui m'empêtrait la cervelle quand je me réveillais disparut doucement, jusqu'à que je sois parfaitement réveillé. Ce ne fut qu'à cet instant que je m'autorisai à sortir, alors que les cours allaient commencer dans presque trente minutes. Me séchant, j'enfilai mes vêtements pour les cours, et une fois toute ma toilette réalisée, je descendis de nouveau aux sous-sols.

    Dans mon dortoir, je pris mes affaires pour le cours qui m'attendait : les potions. J'avais vraiment hâte de retrouver Velislava pour la première fois de la semaine, car elle ne m'avait même pas contacté pour nos ... cours particuliers. De plus, aucune fois elle n'était encore venue me chercher, comme elle me l'avait annoncé à notre dernière rencontrer "noire". Mais je me gardais bien de le lui dire, car je n'y pensais en fait même pas. Je me tenais juste prêt, et comme elle m'avait mise en garde, vigilant.

    En entrant dans la salle de potions, je me sentis "chez moi". Je connaissais l'endroit par coeur, plus sûrement que n'importe quel élève, surtout pour y avoir passé de nombreuses heures supplémentaires avec Velislava, jusqu'à qu'elle fasse de moi un des meilleurs en matière de potions. Je connaissais certaines astuces qui ne s'enseignaient pas. Enfin bref. Dans la salle, un certain nombre d'élèves de ma Maison se trouvaient déjà assis à leurs places respectives, car nous avions l'habitude de nous asseoir toujours au même endroit. Pour ma part, j'allai prendre place à la table tout à gauche du troisième rang, ma place habituelle. Alors que le cours s'appretait à commencer, car il ne manquait plus que le professeur, je vis entrer des ... Gryffondors ?! Je les observai d'un regard mauvais. La première chose que je remarquai fut qu'ils n'étaient pas en septième année. Pourquoi ? Pourquoi Velislava avait-elle décidé de faire un cours commun avec ... SIXIÈMES ANNÉE ! Et surtout ... Aileen Saint-Clair ...


    ( Sorry, c'est pas fameux, et pas très développé xD )

_________________


    © Tsouri
    Fais attention, toi qui t'aventures
    seul dans les couloirs de ce château.
    Tu pourrais y faire la rencontre
    de créatures maléfiques ...

    ou alors c'est moi qui serait là, à t'attendre.


Dernière édition par Robert W. Fairfox le Mer 27 Jan - 10:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aileen E. Saint-Clair

avatar

Nombre de messages : 768
Pseudo : Clems
Copyright : Clems76
Disponible RP ? : Oui

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Troisième Oeil - Divination
Cat. Sorcellerie : Magie Blanche
Mes relations :

MessageSujet: Re: Racine de Mandragore ou cervelle de crapaud ? :: pv Velislava & Aileen   Mar 26 Jan - 15:11

- T’y crois ça ? Un cours commun de Potions avec les Septièmes Années, dit Elizabeth en venant s’asseoir en face d’Aileen à la table des Gryffondors. Pourquoi à ton avis ? Je ne vois pas vraiment l’intérêt. Et toi ?

- Non, pas vraiment, répondit distraitement Aileen.

- Qu’est-ce qu’il t’arrive ? demanda Elizabeth en sentant au ton de la voix de son amie que quelque chose n’allait pas comme il fallait.

- Rien, répondit une nouvelle fois distraitement Aileen.

- Aileen ?! Pas de ça avec moi. Dis-moi, allez !

- Je… j’ai croisé Alexis dans les couloirs hier. Ca… la situation a dégénéré et il s’est passé quelque de… bizarre.

- Oh… Quelque chose comme quoi ? demanda Elizabeth, inquiète de ce que ce crétin de Serpentard avait encore pu faire à son amie.

- Il m’a…, commença Aileen.

- Salut les filles ! les interrompit Shawn en s’incrustant à table. Quoi de neuf ?

Aileen lança un regard discret à Elizabeth. Elle lui fit ainsi comprendre qu’elle lui expliquerait plus tard. Acquiesçant à son tour discrètement, Elizabeth se tourna vers Shawn et lui répondit :

- Un cours commun avec les Serpentards de Septième Année. La joie…

Au ton de sa voix, Shawn comprit qu’Elizabeth n’était pas contente de la tournure des choses. Acquiesçant avec une moue dégoutée, Shawn se servit à manger en disant :

- Te plainds pas, Vel’ nous a assigné les Sixièmes Années de Serpentard. T’imagine ? Deux heures avec ces crétins d’asticots tous plus fiers les uns que les autres. Oh ! Et ces deux idiots qui se prennent pour des princes. Pathétiques.

- Pourquoi Velislava nous inflige ça ?

- Soi-disant pour nous faire revoir certains exercices de Sixième Année, en vue de nos examens de fin d’année. Au lieu de refaire bêtement ces exercices en classe entre nous, elle a trouvé soi-disant ingénieux de vous faire participer. Comme ça vous apprenez quelque chose de nouveau et nous on revoit quelque chose de vieux.

- En théorie c’est intéressant, dit Aileen.

- Oui, admit Shawn. Mais pas quand notre groupe se retrouve avec les minus de Serpentard.

- Et nous alors ! s’exclama Elizabeth. On se retrouve avec les « grands » de Serpentard. Un calvaire.

- Oui, un véritable calvaire, acquiesça Aileen en faisant tourner distraitement sa cuillère dans son bol de lait.

- Ca ne va pas ? demanda Shawn, inquiet du comportement étrange de la jeune femme.

- Si, si, je…

- Aileen, on va être en retard en cours, l’interrompit Elizabeth.

Acquiesçant vivement, Aileen ramassa ses affaires et se leva précipitamment.

- Vous me paraissez pressées pour des gens qui ne veulent pas aller en cours avec les Serpentards.

- C’est juste histoire d’avoir de bonnes places, répondit Elizabeth avec un sourire. A ce midi.

Sans laisser le temps à Aileen ou Shawn d’ajouter quoique ce soit, Elizabeth entraîna son amie vers la sortie. Et tandis qu’elles descendaient les escaliers menant aux cachots, elle demanda à Aileen :

- Bon, tu vas m’expliquer ce qu’il s’est passé alors ?

- De quoi ?

- Entre Alexis et toi…

- Oh… Une longue histoire.

- La route est longue jusqu’aux cachots.

Comprenant qu’Elizabeth ne lâcherait pas l’affaire aussi facilement, Aileen capitula et lui raconta son histoire. Malheureusement pour son amie, Aileen fut contrainte de couper court à la conversation lorsqu’elles arrivèrent devant la porte du cachot où avait lieu le cours de Potions.

- Je finirai de t’expliquer après le cours.

- Y a intérêt.

Rejoins par les autres Gryffondors de Sixième Année, les deux adolescentes poussèrent la porte et entrèrent dans la salle. S’attendant à être les premiers arrivés, ils furent surpris de voir les Septième Année de Serpentard déjà installés dans la pièce. Les Gryffondors étaient-ils en retard ? Apparemment pas vu que Velislava n’était pas encore présente.

Balayant la salle du regard, Aileen avisa une table au premier rang du côté de la salle « réservé »au Gryffondor. Les Serpentards s’étaient tous réunis du même côté, alors l’autre côté était vraisemblablement destiné aux Gryffondors.

Acquiesçant, Elizabeth suivit Aileen au premier rang et s’installa à côté de celle-ci. Tandis qu’elle sortait ses affaires, elle lança à Aileen dans un murmure :

- J’espère que Velislava ne compte pas nous séparer et nous obliger à faire équipe avec un Serpentard. Ca serait la cerise sur le gâteau.

- M’en parle pas, répondit Aileen en observant les Serpentards à la dérobée. Ne m’en parle pas…
_________________


    "I can see the Future.
    And unfortunately for us, the darkness was everywhere.
    This future is in my hands.
    If I make one mistake, my vision will come true. And then, pray for our salvation will be... useless !"
    Aileen E. Saint-Clair


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velislava Williams

avatar

Nombre de messages : 590
Pseudo : Gen
Copyright : ©Gennyshoo
Disponible RP ? : plus toujours plus

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Legilimens
Cat. Sorcellerie : Magie Noire
Mes relations :

MessageSujet: Re: Racine de Mandragore ou cervelle de crapaud ? :: pv Velislava & Aileen   Mar 26 Jan - 22:59


    Velislava s’étira avec volupté et regarda autours d’elle un instant avant de chercher a tâtons sa montre qui se trouvait quelque part sur sa table de chevet. Lorsqu’elle réussit à l’attraper, elle murmura un « lumos » qui lui permit de pouvoir lire l’heure. En voyant les quatre heures du matin qui s’affichaient fièrement sur le cadran, la sorcière poussa un soupire a fendre l’âme, et si un nouveau tapotement a sa fenêtre ne l’avait fait sursauter, elle se serait rendormi. La jeune femme leva a nouveau la tête et regarda son aigle qui commençait à s’impatienter derrière les carreaux.
    Velislava poussa un nouveau soupire et se tira de sous la couette afin d’aller ouvrir a Raspoutine. L’animal entra dans la pièce en déployant ses larges ailes soyeuses. Il avait attaché à la pate un petit rouleau de parchemin, maintenue en place à l’aide d’un ruban de satin rouge. La sibérienne eut un petit rictus mauvais sur le visage, signe de son plaisir et de sa bonne humeur naissante. Quelques minutes plus tard, elle fit disparaître toutes traces de sa missive, un immense sourire de satisfaction sur ses lèvres. Elle secoua doucement ses boucles brunes et se dirigea vers sa salle de bain tout en faisant, en chemin, tomber ses vêtements sur le sol.
    Velislava laissa l’eau couler le long de son corps et ruisseler sur sa masse de cheveux ondulés pendant qu’elle réfléchissait une dernière fois a l’organisation de son prochain cours. Elle avait réservé cette année, pour les sixièmes et les septièmes années, des cours un peu différent de l’habituel. La période des examens blancs approchant à grande vitesse, elle avait voulu innover et avait décidé d’instaurer dans la semaine un cour commun aux deux niveaux. Pratiquer sans arrêt des exercices était assez rébarbatif, et revoir des notions de l’année précédente ne pourra faire aucun mal aux Septièmes années, tandis que ceux du niveau inférieur allaient voir la différence d’attitude qu’il pouvait exister.
    La jeune femme soupira et se dépêcha de finir de se préparer. Il était encore tôt, mais elle aimait marcher dans les couloirs du château froids et déserts ; il lui restait en plus une potion à préparer.

    […]
    Du bruit se faisait entendre dans la salle de potion. Velislava sourit doucement, elle reconnaissait plusieurs voix de ses Serpentards. Comme a leur habitude ils étaient la en avance ; ils ne la connaissaient que trop bien de ce point de vu la. La mage noire poussa un dernier soupire et bougea doucement sa baguette dans les airs avant de se mettre en mouvement en direction de sa salle de cours, suivit de près par un immense chaudron fumant ainsi que plusieurs livrets.

      On se pousse dans les couloirs ! Sans discuter !


    Plusieurs élèves lui rendaient le passage difficile et elle les chassa d’un geste de la main avant de rentrer dans la salle. La sibérienne s’arrêta peu après la porte, et d’un mouvement de baguette fit se poser son chargement au coté de son bureau. Avant de commencer a remonter la rangée, elle laissa ses yeux se promener sur les élèves déjà présents ; tous les Serpentard étaient la mais quelques Gryffondor manquaient encore. Elle sourit et s’avança vers le tableau. Au passage, elle entendit la conversation deux jeune sixième année.

      J’espère que Velislava ne compte pas nous séparer et nous obliger à faire équipe avec un Serpentard. Ca serait la cerise sur le gâteau.
      M’en parle pas
      Velislava partit dans un éclat de rire. Nous verrons cela mesdemoiselles ! Elle s’installa a son bureau et observa ses élèves un sourire aux lèvres avant de se tourner vers un Serpentard. Et bien Monsieur Coblen, vous êtes tombé du lit ce matin pour être a mon cours si tôt ? Elle fit une pauseBon… fermez la porte s’il vous plait nous allons commencer.


    Son regard azur tomba doucement sur le jeune Fairfox. Elle le fixa avec insistance pendant quelques secondes avant de détourner la tête un sourire amusé aux lèvres. Elle était fière de ce jeune homme, mais il n’était pas encore prêt pour qu’elle le lui dise. Il était son protégé, probablement son préféré d’ailleurs. La jeune femme ne l’avait pas convoqué à un entrainement depuis plusieurs jours, même si l’avis lui avait pris plusieurs fois. Toutefois, le moment où elle allait aller le chercher dans son dortoir approchait très sérieusement.
    A ce moment la, une jeune Gryffondor arrivait en courant et rentra dans la salle a bout de souffle.

      Mademoiselle Mitchell ! Vous nous faite un honneur incroyable en étant ici. Vous êtes malheureusement en retard… Et je n’aime pas vraiment ca. Pour le prochain cour vous me remplirez trois parchemins sur les utilités et les dangers d’un phénix.. Et sans fautes d’orthographe je vous en supplie. Elle fit une pause avant de reprendre.Bon… Maintenant que nous sommes tous la je vais pouvoir commencer. Elle lança un regard furtif sur les paillasses. Je vois que vous vous êtes tous installés mais… Vous allez pouvoir tous ranger. Comme le craignait miss Hawke et miss Saint-Clair…. Je vais vous mettre en groupe de deux ; un sixième année, avec un septième année. Je vais être bien claire avant que nous ne commencions : je veux, et je ne me trompe pas de verbe, je veux que ces groupes soient soudés, efficaces, et je veux par dessus tout qu’il n’y ai aucun conflit. Serpentard, un par paillasse s’il vous plait. Elle se tut un instant et envoya les langues de son esprit farfouiller dans l’esprit des élèves avant de ne commencer a répartir les Gryffondor. Tenez Aileen… vous allez vous mettre avec….. Robert !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert W. Fairfox

avatar

Nombre de messages : 329
Pseudo : Nazgoul
Copyright : Bazzart
Disponible RP ? : Oui

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Fourchelang
Cat. Sorcellerie : Magie Rouge
Mes relations :

MessageSujet: Re: Racine de Mandragore ou cervelle de crapaud ? :: pv Velislava & Aileen   Mer 27 Jan - 10:41

    Celle que je fixais, Aileen, était en compagnie de l'une de ses amies, une certaine Shawn Hawke. Personnellement, je ne m'y étais jamais intéressé, de près ou de loin. Tout ce que je savais d'elle, c'était de la voir tout le temps tout près de Saint-Clair, c'est tout. Et à vrai dire, il en était mieux ainsi, pour moi, mais surtout pour elle ! Elle prirent alors place au premier rang, et comme tous les Gryffondors, du même côté de la pièce. Car pas question pour nous ne nous mélangez à ces imbéciles, non ! D'ailleurs, j'avais déjà de la peine pour ceux qui étaient assis aux places voisines, à la limite de la frontière.

        J’espère que Velislava ne compte pas nous séparer et nous obliger à faire équipe avec un Serpentard. Ca serait la cerise sur le gâteau.

    Quelle imbécile. Croyait-elle que pour nous, c'était un plaisir d'être, déjà avec des Gryffondors, ce qui constituait déjà en soit une énorme source d'énervement, mais en plus, des sixième année ? Je ne comprenais pas Velislava. Si elle voulait nous faire exércer les notions de l'année précédente, autant les faire entre nous, en classe, mais pas en compagnie de ces ... gamins ? Surtout que nous étions bien plus avancés qu'eux, et les examens blancs approchant, j'avais, pour ma part, autre chose à faire. Je préférais étudier les potions où j'avais plus de peine. Mais bon, mon mentor ne faisait jamais rien sans y réfléchir longuement, surtout quelque chose de ce genre. Mais nous mélanger, ça serait vraiment ... terrible.

        Nous verrons cela mesdemoiselles !

    Velislava ? Je ne l'avais même pas vue arriver. Bon, au moins, ces Gryffondors impatients arrêteraient de tous parler de tout et de n'importe quoi. Par contre, le ton employé par le professeur ne laissait rien présager de bon, au contraire. Je redoutais à présent l'instant où elle me choisirait un partenaire, ou encore pire ... une partenaire. Elle piqua alors Coblen d'un air ironique, se demandant ce qui avait put le pousser à venir si tôt en cours. Car normalement, il était plutôt de ceux à arriver en retard. C'était sûrement l'envie de ne pas se retrouver au milieu des rouges, ou alors le simple hasard. Après que la porte se soit fermée, Velislava fixa son regard sur moi. Téméraire, je soutins son regard quelques secondes, comme si je l'interrogeais. Pourquoi avait-elle fait ça ? N'obtenant aucune réponse, je la vis se détourner le sourire aux lèvres. Tout ça devenait inquiétant.

    Le silence qui régnait dans la salle fut interrompu soudainement par l'entrée d'un retardataire, et je ne pus empêcher l'air heureux qui s'afficha sur mon visage quand je vis que c'était un Gryffondor. Et en plus le professeur lui donna une punition des plus ... embêtantes : trois parchemins sur les utilités et les dangers d'un Phénix. Plutôt facile, mais long à faire, surtout si on devait le faire sans se rendre à la bibliothèque, ou avoir un quelconque manuel sous la main. Le cours commença alors vraiment, et je m'attendais presque à devoir sortir mon livre de potions de ma sacoche. Mais c'était ne pas connaitre Velislava Williams.

        Comme le craignait miss Hawke et miss Saint-Clair ... Je vais vous mettre en groupe de deux ; un sixième année, avec un septième année. Je vais être bien claire avant que nous ne commencions : je veux, et je ne me trompe pas de verbe, je veux que ces groupes soient soudés, efficaces, et je veux par dessus tout qu’il n’y ai aucun conflit. Serpentard, un par paillasse s’il vous plait. - Malheur ! Restant à ma place, mon regard signifia clairement à mon voisin, Hopkins, qu'il devait bouger. L'air renfrogné, il s'en alla donc prendre place à une table vide. Pour ma part, installé du côté du mur, je redoutais la personne que mon mentor allait placer à côté de moi. Je sentis alors son intrusion, ou plutôt, un contact mental cherchant dans mon esprit. C'était clairement Velislava. Lui envoyant, par la pensée, le fait que je ne voulais pas, je ne devais pas plutôt, être mit à côté d'Aileen, je fus interrompu par sa voix : Tenez Aileen ... vous allez vous mettre avec ... Robert !

    Tout sembla s'arrêter. Pourquoi. Seul deux mots me restaient dans l'esprit : Aileen, Robert. Nous devions donc passer ces heures de potions à côté, elle, la Gryffondor que je détestais sûrement le plus ! Heureusement, ce sentiment était également valable de son côté. Peut-être ne le savait-elle pas, mais il y a quelques jours, elle avait joué un rôle primordial dans un de mes rêves les plus terrifiants, si bien que depuis, je ne l'avais pas aperçue. En savait-elle quelque chose ? Sûrement pas. Après tout, c'était mon rêve. A cet instant, seule mon allégance à Velislava non pas en tant que mon professeur de potions, mais en tant que mon mentor de Magie Noire, me fit rester comme si Aileen s'agissait d'une vulgaire élève de septième année. Avec un autre professeur, j'aurais immédiatement demandé à être mit avec quelqu'un d'autre.

    Mais non seulement il s'agissait d'un ordre direct de Velislava, mais en plus, je sentais qu'il y avait quelque chose d'autre là dessous. Mon professeur ne m'aurait pas mit à côté de cette créature sans une raison valable. Je découvrirais pourquoi ... mais en attendant, Aileen s'était approchée. Sans me lever, je la regardai d'un regard méprisant, avant de lancer :

        Saint-Clair, ça fait longtemps ...

_________________


    © Tsouri
    Fais attention, toi qui t'aventures
    seul dans les couloirs de ce château.
    Tu pourrais y faire la rencontre
    de créatures maléfiques ...

    ou alors c'est moi qui serait là, à t'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aileen E. Saint-Clair

avatar

Nombre de messages : 768
Pseudo : Clems
Copyright : Clems76
Disponible RP ? : Oui

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Troisième Oeil - Divination
Cat. Sorcellerie : Magie Blanche
Mes relations :

MessageSujet: Re: Racine de Mandragore ou cervelle de crapaud ? :: pv Velislava & Aileen   Dim 31 Jan - 18:48

Aileen se figea d'horreur en entendant la voix de Velislava retentir dans son dos sans qu’elle s’y attende. Elle ne l’avait pas entendu entrer dans la pièce. Et vu la tête que faisait Elizabeth, il en allait de même pour elle.

Se sentant rougir jusqu’au bout des oreilles, Aileen eut soudain la folle envie de vouloir devenir aussi petite qu’une souris. Elle avait honte de s’être fait surprendre de la sorte et elle voulait fuir cet endroit au plus vite.

Hélas pour elle, le cours était commun avec celui des Serpentards. La honte qu’elle ressentait vis-à-vis de la surprise de Velislava ne serait rien en comparaison de la honte qu’elle aurait à quitter le cours des Serpentards sans raison valable. Les connaissant, l’histoire ferait le tour de Poudlard en un rien de temps. Et faire taire les ragots ne serait franchement pas une partie de plaisir.

Elle avait encore l’esprit le tapage qu’il y avait eu après son « attaque ». Oui, le bouche-à-oreille avait déformé la réalité au-delà de l’imaginable. Et d’un simple évanouissement, on était arrivé à entendre dans les couloirs qu’une élève avait été attaquée par un horrible Basilic, ou encore que des tueurs sanguinaires avaient tenté de s’en prendre à elle, en pleine journée, alors qu’elle discutait avec un professeur. Décidemment, les ragots avaient pris une telle proportion au niveau de leur débilité qu’il aurait été possible d’organiser une remise de prix pour récompenser l’idiotie des élèves du château.

Mais bref, c’était pratiquement de l'histoire ancienne maintenant. La majorité des élèves étaient passés à autre chose. Ou plutôt, les élèves doués d’un minimum d’intelligence étaient passés à autre chose. Il est en effet inutile de préciser que seuls les Serpentards n’avaient pas eu la présence d’esprit de tourner la page. Et parfois, lorsqu’Aileen se trouvait en leur compagnie – contre son gré, bien entendu –, les allusions à son évanouissement allaient bon train.

Aussi, pour éviter un nouveau raz-de-marée similaire au précédent, Aileen prit sur elle et se contenta de se faire aussi petite que possible. Une chose était certaine, les Gryffondors ne risquaient pas de marquer beaucoup de points pendant l’heure. Elizabeth et elle étaient décidées à garder la bouche fermée autant que possible et les bonnes réponses ne risquaient pas de fuser.

Et bien entendu, une bonne nouvelle ne venant jamais seule, l’heure commença on ne peut plus mal pour les Gryffondors. Après qu’Elizabeth et Aileen se soient faîtes remarquées en début d’heure, une autre Gryffondor faisait une entrée remarquée avec plusieurs minutes de retard. Par chance, la maison n’eut à pâtir d’aucun des deux événements. Elizabeth et Aileen n’avaient écopé d’aucune punition et la retardataire n’avait reçu qu’un simple devoir en guise de punition. Pour le moment, Gryffondor n’avait rien perdu en termes de points. Bonne nouvelle donc.

Malheureusement pour Aileen, elle avait une nouvelle fois parlé – ou plutôt pensé – trop vite. A peine venait-elle de se convaincre que l’heure ne pouvait pas être pire, elle entendit Velislava annoncer qu’elle avait décidé donc – comme l’avaient fait remarquer les deux jeunes Gryffondors du premier rang – qu’il serait intéressant de mélanger les deux niveaux.

*Sacrebleu !* jura Aileen dans sa tête, tirant ce juron préhistorique d’elle ne savait où.

Echangeant un regard avec Elizabeth, Aileen comprit que son amie pensait exactement la même chose qu’elle : la prochaine fois, elles feraient en sorte de se taire et de ne pas parler de choses n’ayant pas attrait au cours auquel elles assistaient. En soit, une bonne résolution, il fallait le reconnaître. Mais une part d’Aileen était persuadée que la bonne résolution ne tiendrait pas plus d’une semaine. Trois jours, tout au plus.

Balayant la salle du regard suite à l’annonce de Velislava, Aileen détailla les visages de tous les Serpentards. Le seul qui lui sauta au visage fut celui de Robert.

Robert…

Aileen se détourna et regarda à nouveau Elizabeth qui avait balayé elle aussi les Serpentards du regard. Oubliant leur résolution – finalement les trois jours avaient été plus qu’écourtés –, Aileen chuchota à son amie :

- Je le sens vraiment mal. T’as vu Fairfox au fond de la salle ?

Elizabeth hocha la tête en dévisageant le Serpentard du coin de l’œil.

- Je te paris une tournée aux Trois Balais qu’il est pour moi.

- Dis pas ça, chuchota Elizabeth avec un sourire amusé. Mets-toi avec un des Serpentards qu’on ne connait pas.

- Mouais. Mais j’ai vraiment un mauvais…

La voix de Velislava retentit à nouveau dans la salle. Le verdict venait de tomber. Aileen et Robert devaient faire équipe.

Accusant le coup en silence, les yeux fermés, Aileen inspira profondément et soupira en silence. Rouvrant les yeux, elle vit Elizabeth lui lancer un regard désolé. Aileen lui assura d’un coup d’œil que dans la vie il fallait savoir souffrir.

Réunissant ses affaires dans un silence morbide, Aileen quitta sa table et s’avança lentement vers celle de Robert. Vu de l’extérieur, Aileen paraissait tout à fait naturelle, presque contente de faire équipe avec quelqu’un de plus « mature » qu’elle, auprès de qui elle pourrait certainement apprendre quelque chose. Mais à l’intérieur, la pauvre avait l’impression de se rendre à l’échafaud.

Chaque pas qu’elle faisait résonnait dans sa tête. Un son sourd, puissant, qui se répercutait en écho au fond de son crâne. C’était comme si quelqu’un s’amusait à faire sonner une cloche pour marquer les secondes qu’il cherchait à la pauvre Gryffondor avant que la mort ne la fauche.

Sans un regard en arrière, ni pour Elizabeth, ni pour Velislava, Aileen avança avec détermination. Arrivée à la table de Robert, elle eut à peine le temps de poser ses affaires sur la paillasse que Robert lançait déjà sa première pique. Alors comme ça il trouvait que ça faisait longtemps qu’ils ne s’étaient vus ?

- Pas assez longtemps à mon avis, répondit froidement Aileen en s’asseyant à la table, en prenant soin de se mettre le plus loin possible de Robert sans contrevenir aux « règles » imposées par Velislava.

S’assurant que toutes ses affaires étaient sorties, Aileen balaya vivement la salle du regard à la recherche d’Elizabeth. La Gryffondor s’en était mieux tirée qu’elle. Elle était assise à la table d’un Serpentard qu’aucune des deux filles ne connaissaient. Pendant l’espace d’un instant, Aileen ressentit de la jalousie pour son amie. Mais se rappelant la raison de cette jalousie, Aileen eut presque l’envie de vomir. Etre jalouse de ne pas être à côté d’un autre Serpentard, c’était stupide. Vraiment stupide

S’autorisant un regard en direction de Robert, Aileen roula des yeux et reporta son attention sur le tableau en face d’elle. Robert n’avait pas tout à fait tort. Les deux étudiants ne s’étaient pas recroisés depuis le jour où la Gryffondor avait eu le malaise qui avait tant fait parler de lui.

Le soir en question, alors qu’elle était à l’infirmerie, la jeune femme avait fait un cauchemar des plus horribles où elle s’était retrouvée en tête-à-tête avec le Serpentard. D’un réalisme des plus saisissants, Aileen avait réellement eu le sentiment d’affronter le Serpentard en duel. Et lors de ce duel, ce dernier s’évertuait à tout faire pour lui ôter la vie !

Il n’était pas facile d’oublier ce genre de chose. Quand bien même il ne s’agissait que d’un cauchemar. C’était d’ailleurs la raison pour laquelle la Gryffondor avait la chair de poule sous son épais pull en laine rouge. Les souvenirs étaient si profondément gravés dans sa mémoire qu’elle aurait été prête à jurer que ce qui s’était déroulé – que ce duel plus précisément – s’était réellement passé.

Mais rien de tout ceci n’était vrai. Pour commencer, elle s’était réveillée en sursaut à l’infirmerie, là où elle se trouvait depuis le début. Donc cela validait bien la théorie du cauchemar. Et qui plus est, peu avant ce duel, Aileen avait senti une irrésistible attraction vis-à-vis du Serpentard. C’était comme si elle en pinçait pour lui depuis des années, sans jamais en avoir eu conscience.

S’autorisant un nouveau regard en direction de Robert, qui était tout sourire – ou presque –, Aileen fit une grimace discrète et se retourna vers le tableau. Non, ce type ressemblait trop à une vipère pour qu’une personne saine d’esprit soit « irrésistiblement attirée » par lui. Au final, tout prouvait que le duel n’était qu’un mauvais cauchemar qu’il était grand temps qu’elle oublie…
_________________


    "I can see the Future.
    And unfortunately for us, the darkness was everywhere.
    This future is in my hands.
    If I make one mistake, my vision will come true. And then, pray for our salvation will be... useless !"
    Aileen E. Saint-Clair


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velislava Williams

avatar

Nombre de messages : 590
Pseudo : Gen
Copyright : ©Gennyshoo
Disponible RP ? : plus toujours plus

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Legilimens
Cat. Sorcellerie : Magie Noire
Mes relations :

MessageSujet: Re: Racine de Mandragore ou cervelle de crapaud ? :: pv Velislava & Aileen   Jeu 11 Fév - 16:58

    D’un nouveau regard brulant la sibérienne fixa chacun de ses élèves. Certains n’avaient toujours pas pris leur place ; après avoir poussé un soupir exaspéré, elle frappa violemment trois fois de suite dans ses mains, leur indiquant de se dépêcher. Tous se précipitèrent a leur paillasse et s’assirent tout en sortant leurs affaires. Velislava laissa un sourire amusé prendre place sur son visage froid. D’un mouvement de poignet, elle fit lever toutes les affaires de ses élèves, à l’exception de leur plume et de leur ancre, et les fit se diriger dans un coin de la salle. Une fois cela fait, elle laissa tomber avec violence sa main sur son bureau avant de se lever et de contourner le meuble pour aller s’asseoir dessus.

      Bon ! Maintenant que tout le monde a prit sa place et que vos affaires son rangées, enfin ! Les choses vont vraiment commencer.. Et attendez-vous au pire. Je vous ai préparé une série d’exercices visant a vous faire revoir tout votre programme.. Et quand je dis tout.. Je veux vraiment dire tout. Vous aurez donc des questions de première année. Plusieurs soufflements se firent entendre. Si j’étais vous je ne me plaindrais pas, j’ai d’autres sujets au chaud, et je ne suis pas sure qu’ils vous plaisent !


    Elle fit une pause, leur laissant le temps de comprendre le sous-entendu qu’elle venait de faire passer. Miss Williams adorait jouer avec son audience. Elle aimait que chaque personne qui l’écoute soit pendue a ses lèvres. On pouvait qualifier ca d’orgueil et de vanité, mais ces adjectifs n’étaient pas bien loin de la réalité.

      Chacun groupe de travail trouveras sur sa table un sujet différent et dans son chaudron une potion qui lui est parfaitement inconnue. Vous allez devoir, en moins de deux heures, résoudre tous ce qui se trouve sur votre sujet, ainsi que me refaire la dite potion… Ah j’oubliais.. Afin de vous motiver j’ai décidé de noter le travail. Vous avez exactement 105 minutes a partir de maintenant, et ne traînez pas, c’est long, très long.



    Velislava fit quelques pas au milieu de ses élèves, elle les regardait avec attention, jugeant scrupuleusement tous leurs gestes et actions. Elle voulait que cette séance marche. Chaque groupe avait donc un travail différent et ne pouvait ainsi communiquer avec la table voisine en raison de la longueur de l’exercice. Comme à son habitude elle avait donné un travail bien trop long pour les deux heures ; mais elle préférait préparer ses élèves a travailler vite, comme ca, le jour de leur véritable examen, ils auraient plein de temps pour se relire.
    Elle secoua doucement la tête et s’approcha du fond de la salle. Avec légèreté elle s’adossa contre le mur de pierres froides et laissa une fois encore courir son regard sur sa classe. Ses yeux s’attardèrent sur Robert et Aileen.
    Elle avait senti que quelque chose entre les deux n’allait pas, et elle voulait absolument savoir ce que c’était. En apparence, les deux ne semblaient pas du tout en conflit ; au contraire… Mais Velislava avait le pressentiment qu’il s’était déroulé une chose importante.
    La jeune femme plissa légèrement les yeux et lança la langue avide de son esprit à l’attaque des souvenirs de Robert. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas été faire un tour chez Aileen, une force inconnue la brulait a chaque fois.
    L’esprit du jeune homme était clair, comme à son habitude. Tout était parfaitement rangé et classé ; ca ne devrait pas lui prendre trop de temps à trouver ce qu’elle désirait. Une fois cela fait, elle leva légèrement un de ses fins sourcils. Quelque chose dans ce souvenir n’allait pas, une sorte de brume l’entourait, mais cette brume ne ressemblait a rien de ce qu’elle avait pu voir par le passé ; ca ne pouvait donc pas être un rêve.
    La jeune femme avança légèrement afin de pouvoir réellement pénétrer dans le souvenir. Tout semblait normal… Ce n’était qu’une vulgaire dispute entre Serpentard et Gryffondor. Elle allait partir quand une partie du souvenir la fit sursauter et pousser un léger cri d’horreur….
    La sibérienne revint a la réalité et regarda ses élèves qui s’étaient retournés vers elle afin de voir ce qui avait fait crier leur professeure de potions. Elle avait donc vraiment crié. Velislava crispa la machoir et se mordit violemment la langue avant de faire signe à sa classe de se retourner. Elle allait devoir trouver une excuse, et vite.
    Discrètement elle sorti sa baguette.

      Monsieur Fairfox, voulez-vous bien arrêter de faire des manipulations risquant de fausser tout mon travail ! Elle s’approcha de lui et lui attrapa assez violemment la main et lui fit faire un mouvement. C’est comme ca que l’on fait !


    Elle s’écarta en secouant la tête. Le poignet de Robert devait maintenant bruler. Dans quelques secondes il baisserait le regard et ses yeux de saphir tomberaient sur le message qu’elle lui avait laissé.

      Nous avons a parler.. Le plus tôt possible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert W. Fairfox

avatar

Nombre de messages : 329
Pseudo : Nazgoul
Copyright : Bazzart
Disponible RP ? : Oui

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Fourchelang
Cat. Sorcellerie : Magie Rouge
Mes relations :

MessageSujet: Re: Racine de Mandragore ou cervelle de crapaud ? :: pv Velislava & Aileen   Jeu 11 Fév - 18:05

    Aileen avait réunit toutes ses affaires sans un seul bruit, visiblement très dérangée par le fait de devoir faire équipe avec moi. Par contre, je fus un peu surprit par son air : rien ne laissait présager, en la regardant, qu'elle mourrait d'envie de partir en courant. Mais je savais parfaitement qu'elle aurait préféré se retrouver seule au milieu de la Forêt Interdite, en pleine nuit, qu'ici. Quoiqu'il en soit, elle s'approcha néanmoins, et après ma petite provocation "de bienvenue", elle déclara que selon elle, ça ne faisait pas assez longtemps que nous nous étions vus pour la dernière fois. Amusé, je lui lançai un sourire railleur, avant de fixer mes livres. Je me rendis compte qu'Aileen s'éloigna au maximum de moi, comme si j'étais atteint d'une maladie gravement contagieuse. Quelle cruche, non mais. Après quelques secondes, je me sentis observé, et jetant un regard sur ma "voisine", je la surpris en train de me regarder. M'adressant une grimace, elle fixa rapidement le tableau, et je plissai légèrement les yeux, menaçant, pendant quelques secondes. Que faisait-elle ?

    Après avoir fixé tous ses élèves un par un, d'un regard dur et froid, Velislava sourit en faisant tournoyer sa baguette. Toutes nos affaires se mirent à léviter sous l'action de la magie de notre professeur, sauf nos plumes et les encres. Je regardai donc d'un regard mitigé mes livres aller s'entreposer dans un coin de la salle de classe. J'espérais juste qu'ils ne se mélangeraient pas avec les autres, auquel cas il me faudrait les récupérer. Car même si peu de gens devaient le penser, je tenais à tous mes livres, tous me permettaient de devenir un meilleur sorcier. Et puis ceux de potions contenaient bon nombre de notes très importantes, des observations, des conseils. Certains notés par moi-même après des expériences, d'autres notés après des cours "personnels" de Velislava. Ca expliquait beaucoup de choses hein ?

    Lorsqu'elle frappa violement son bureau avec sa main, beaucoup d'élèves, notament les petits Gryffondors, sursautèrent, ce qui m'arracha un discret sourire en coin. Après avoir contourné et s'être assit sur son bureau, Velislava annonça le début du cours, nous annonçant que nous allions revoir beaucoup de matière, notament celle de première année. Heu ... voulait-elle vraiment "perdre" du temps avec ça, alors que beaucoup d'exercices de dernière année nous attendaient encore ? Après quelques secondes d'énervement, je réfléchis un peu et me relaxait : lors des examens finaux, toutes les connaissances et compétences acquises et apprises à Poudlard nous seraient utiles, alors un petit récapitulatif ne nous ferait pas de mal ! Les quelques murmures de mécontentement furent vite étouffés par les menaces subtiles du professeur ...

    Le thème fut rapidement donné : j'avais remarqué que dans chaque chaudron se trouvait une potion dont l'identité ne nous avait pas été dévoilée. L'exercice consistait, à l'aide du sujet qui allait nous être donné, résoudre l'exercice en deux heures. Pour couronner le tout, Velislava décida de ... noter notre travail. Super. J'allais me prendre une mauvaise note à cause d'Aileen, j'en étais sûr. Et pour éviter cela, j'allais devoir me surpasser pour faire le travail de deux tout seul. Soupirant, j'entendis Velislava annoncer qu'en fait, on avait 105 minutes ...

        Super ...

    Tandis qu'elle arpentait la salle, Velislava observait les élèves, et elle dut surprendre mon murmure, car je sentis son regard se poser dans mon dos. Je ne fis rien, et continuais à attendre, comme si de rien n'était. Je me sentis alors tout bizarre, observé, étudié, mais je fis tout mon possible pour faire comme si de rien n'était. Pour occuper mon esprit, je me mis à noter sur une feuille tout ce que je pouvais sur la potion qui bouillonnait gentiment devant nous. Sa couleur, sa texture, son aspect physique. Je pris garde de ne pas en humer les vapeurs, histoire d'éviter un empoisonement. Mon écriture, fine et soignée, permit de me distraire un peu de ce sentiment d'être observé.

    Mes observations et annotations furent soudain interrompues par un cri de terreur de Velislava. Me retournant discrètement, je vis dans ses yeux qu'elle était réellement terrorisée. Mais je fus peut-être le seul à le voir, car comme si de rien n'était, elle nous regarda tous, de manière à ce qu'on retourne tous à nos notes. Je me demandais bien ce qui avait bien put la faire réagir ainsi, et en même temps, un sentiment intérieur me disait que j'y étais pour quelque chose. Je ne pus réprimer un frisson qui partit du bas de mon dos, empruntant mon échine jusqu'à se terminer dans ma nuque. Frissonant une dernière fois, je pris ma baguette, et l'agitant, je fis quelques goutes de la potion s'élever dans l'air, afin que je puisse en évaluer le poid et la densité. Tout à coup, Velislava s'approcha de moi et annonça à voix haute que je devais arrêter mes manipulations, car elles pouvaient fausser son travail. La regardant, j'espérais lui faire comprendre par mon regard que je savais parfaitement qu'il n'y avait aucun risque à ce que je faisais, mais elle attrapa tout de même mon poignet, le tordant légèrement, comme si j'effectuais un autre sort.

    Je dus employer toute ma détermination pour me retenir d'arracher mon bras aux "serres" brûlantes de Velislava. Car oui, j'avais l'impression d'être marqué au fer rouge dès l'instant où elle m'avait entouré le poignet avec ses doigts. Lorsqu'elle s'éloigna, je jetai un coup d'oeil à ma peau : des lettres rouges, comme si mon sang était remonté à la surface de ma peau pour y inscrire une phrase me donnant la chair de poule : Nous avons a parler.. Le plus tôt possible.

    Ainsi, elle avait lut dans mes esprits ce qui s'était passé dans mon rêve ? En me remémorant tous mes souvenirs, même ceux que je voulais oublier, je ne voyais rien pouvait énerver Velsilava à ce point. Et puis de toute façon je cachai tout dans Mortem. Ce dernier, bien à l'abris dans mon lit, ne risquait rien. Mon mentor de Magie Noire pensait-il vraiment que ce rêve avait-il un réel impact ? Que la Magie Noire que j'avais utilisée était-elle bien réelle ? Car si j'avais décidé de ne pas lui en parler, c'était car je m'étais dis qu'un simple rêve n'en valait pas la peine ... Mais si Velislava avait préféré me contacter de cette manière en pleine leçon, au lieu d'utiliser un de ses infinis stratagèmes bien plus subtiles, ça devait être grave. Me mordant la langue, je fus soulagé de voir les lettres disparaitre à la seconde où je les avais lues. J'espérais par contre que ma voisine, cette imbécile d'Aileen, ne remarquerait rien. D'ailleurs, je ne lui avais pas adressé d'autre regard. Peut-être serais-je assez généreux, ou elle assez supliante, pour que je lui fasse part de mes notes et de mes observations. Car avec tout ce que j'avais fais, j'étais déjà presque sûr de la potion qui se trouvait devant nous ... Regardant Velsilava, je lui envoyai un message mental, quelle entendrait sûrement :

        * Quand tu le voudras. *

_________________


    © Tsouri
    Fais attention, toi qui t'aventures
    seul dans les couloirs de ce château.
    Tu pourrais y faire la rencontre
    de créatures maléfiques ...

    ou alors c'est moi qui serait là, à t'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aileen E. Saint-Clair

avatar

Nombre de messages : 768
Pseudo : Clems
Copyright : Clems76
Disponible RP ? : Oui

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Troisième Oeil - Divination
Cat. Sorcellerie : Magie Blanche
Mes relations :

MessageSujet: Re: Racine de Mandragore ou cervelle de crapaud ? :: pv Velislava & Aileen   Ven 26 Mar - 19:06

Mal à l’aise de sentir la présence de Robert à ses côtés – présence dont elle se serait fort bien passée soit dit en passant – Aileen voulut se changer les idées en feuilletant son livre de Potions. Velislava ne semblant pas décidée à commencer son cours, Aileen préférait utiliser son temps « perdu » à des fins plus productives.

Hélas pour elle, ses projets tournèrent courts lorsque Velislava estima venue l’heure de commencer son cours. D’un mouvement du poignet, elle ordonna à tout le matériel scolaire – inutile pour cette séance précise – voler au fond de la classe. Le livre d’Aileen claqua donc bruyamment, manquant au passage de lui écraser les doigts, avant de s’enlever avec légèreté pour rejoindre le reste des affaires de la jeune Gryffondor. D’un rapide coup d’œil, Aileen fut rassurée de voir que ses affaires s’étaient toutes rangées dans son sac. Elle n’aurait donc pas à batailler sévère avec les Serpentards pour récupérer ses biens.

Se retournant une nouvelle fois pour faire face au tableau, Aileen vit Velislava prendre la parole pour expliquer le programme de la séance. Au menu, une série d’exercices visant à faire revoir les bases à l’ensemble des élèves. Aileen ayant une passion insensée pour les études, revoir des choses qu’elle avait faites six ans auparavant n’était pas un problème pour elle. A vrai dire, cela lui permettrait même de faire remonter certains souvenirs qui commençaient à s’estomper. Donc au final, ce sera très bénéfique pour elle.

Ignorant les protestations des élèves moins studieux qui estimaient que revoir le programme depuis le début était d’une inutilité incroyable, Aileen focalisa son attention sur Velislava qui passa outre ces protestations. La jeune femme ajouta que chaque groupe de travail trouverait sur sa paillasse un sujet et une potion qui différait d’une table à l’autre. Ingénieux comme stratagème. Les élèves seraient vraiment livrés à eux même, sans aucune possibilité de copier sur le voisin. De toute manière, tout semblait indiquer qu’ils n’auraient pas eu le temps de copier de toute façon. En effet, Velislava annonça qu’ils auraient moins de deux heures pour résoudre le problème du sujet, déterminer la nature de la potion se trouvant devant eux et reproduire ladite potion.

Mais finalement, après avoir annoncé que le devoir serait noté, Velislava annonça que finalement ils n’auraient pas deux heures, mais 105 seulement. Une heure quarante cinq pour faire un devoir de deux heures ?! Même si ce n’était qu’un quart d’heure de moins, vu les sujets que préparait Velislava, Aileen doutait de pouvoir tout boucler à temps à temps sans ce quart d’heure.

Après tout, elle était en binôme avec Robert Fairfox ! Certes, le Serpentard semblait assez talentueux en potions pour s’attirer les grâces de sa directrice de maison. Mais quand même. C’était un Serpentard ! Si Aileen était prête à faire des efforts, elle aurait parié dix gallions d’or que ce dernier ne serait pas disposé à la même clémence. Ainsi donc, en plus de devoir lutter contre le temps, Aileen devrait effectuer le travail de deux personnes. C’était bien sa chance. Et en plus, Robert s’était déjà attelé à la tâche.

Ramenant ses cheveux derrière ses oreilles, les attachant avec une pince pour avoir le visage dégagé, Aileen déboucha sa bouteille d’encre et y trempa sa plume sans perdre une seconde. Apposant son nom en haut du sujet, elle parcourut rapidement la totalité des questions pour savoir sur quoi portait globalement le sujet. Une fois cela fait, Aileen se donna quelques secondes pour observer la potion et faire mentalement le rapprochement entre ce qu’elle voyait et ce qu’elle se souvenait des questions qu’elle avait lu. Son cerveau faisant le reste, Aileen commença à avoir des réponses aux questions du sujet qui lui sautaient aux yeux. Sentant qu’elle pouvait à présent s’attaquer à la rédaction de ses réponses, la Gryffondor ne perdit pas une seconde de plus.

Ignorant complètement le Serpentard qui s’afférait à ses côtés au-dessus de la potion, Aileen se concentra exclusivement sur les réponses théoriques pour le moment. Elle ne voulait pas avoir à manipuler la potion en même temps que Robert, au risque de devoir échanger un mot avec lui, ou encore au risque de le toucher involontairement. Beurk !

C’est alors qu’un cri horrifié résonna dans le calme régnant dans les cachots. Sursautant sous l’effet de la surprise, Aileen chercha l’origine de ce son et comprit que ce dernier avait été poussé par Velislava. Fronçant les sourcils à la recherche de la raison pour laquelle Velislava avait crié, Aileen vit cette dernière lancer un regard noir à l’assistance qui ne la quittait pas des yeux. Imitant ses camarades, Aileen détourna rapidement le regard pour se concentrer à nouveau sur son devoir. Après tout, elle n’avait plus que 99 minutes et 34 secondes pour le boucler.

C’est alors qu’Aileen entendit à nouveau la voix de Velislava s’élever non loin d’elle. Sursautant à nouveau, Aileen vit que ce n’était pas à elle que la professeur s’adressait, mais à son binôme. Fairfox semblait avoir fait une mauvaise manipulation qui aurait pu compromettre le travail du groupe. Et donc par conséquent, son travail à elle ! Qu’avait-il donc bien pu faire.

Le dévisageant, Aileen vit ce dernier afficher un air surpris. Il ne semblait pas comprendre la raison de l’intervention du professeur. Aileen non plus ne comprenait pas la raison de cette intervention. Robert ne semblait pas faire quelque chose qui risquer de compromettre le travail du groupe. Velislava se sentait-elle bien ? Aileen commençait à en douter. La tête remplie de questions qui n’avaient aucun lien avec le devoir, Aileen regarda Velislava montrer à Robert comment il devait s’y prendre pour faire la manipulation.

Lorsque Velislava s’éloigna pour aller commenter les méthodes de travail d’un autre groupe, Aileen tourna la tête vers Robert et lui demanda :

- Qu’est-ce que tu as fait de travers ?

A peine venait-elle de poser cette question qu’Aileen le regretta amèrement. Elle s’attendait à recevoir un regard noir de la part du Serpentard et une réponse plus froide que la glace elle-même. Décidemment, pourquoi devait-elle faire équipe avec un crétin de ce genre. Un Serpentard quoi !
_________________


    "I can see the Future.
    And unfortunately for us, the darkness was everywhere.
    This future is in my hands.
    If I make one mistake, my vision will come true. And then, pray for our salvation will be... useless !"
    Aileen E. Saint-Clair


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velislava Williams

avatar

Nombre de messages : 590
Pseudo : Gen
Copyright : ©Gennyshoo
Disponible RP ? : plus toujours plus

Mon Dossier Scolaire
Aptitude/Particularité : Legilimens
Cat. Sorcellerie : Magie Noire
Mes relations :

MessageSujet: Re: Racine de Mandragore ou cervelle de crapaud ? :: pv Velislava & Aileen   Sam 27 Mar - 6:56


Velislava se dirigea tout doucement vers son bureau, les mains jointes dans le dos. Elle savait qu’elle venait d’accuser et de réprimander, a tord complet, son protégé. Elle n’avait rien trouvé d’autre à faire, ou à dire pour se sortir du cri qu’elle avait poussé quelques minutes plus tôt. Le « rêve » qu’elle avait pu lire dans l’esprit de Robert n’était pas des plus normales ; une ombre, comme un nuage de fumée, apparaissait à la fin ; et c’était vraiment étrange. Pour être parfaitement sure de ce qu’elle avait vu, la jeune femme devait envoyer son esprit farfouille légèrement l’esprit de la jeune Gryffondor, mais rien que cette idée la brulait.. Dès qu’elle tentait de lire en elle, une force lui brulait le cerveau, et ce n’était peut être pas le moment de se montrer faible une seconde fois.
Malgré le fait qu’elle l’ait fait sans hésiter, la sibérienne n’aimait pas critiquer un de ses élèves pour une raison injustifiée, d’autant plus lorsque c’était Robert. Elle l’aimait énormément, et ne pouvait le nier, son affection pour le jeune homme devenait d’ailleurs dangereuse pour elle, et pour lui, il fallait absolument qu’elle se reprenne assez rapidement.
La demoiselle secoua doucement sa longue chevelure brune avant de faire le tour de son bureau et de se rasseoir sur sa chaise. Pendant quelques secondes elle rangea les feuilles qui s’entassaient sur celui-ci lorsqu’elle perçût, très clairement, la réponse de son protégé. Il acceptait, de toute façon, il n’avait pas forcément le choix. Elle allait devoir avancer leur petite rencontre nocturne… Peut-être même le soir qui arrivait… Oui cela semblait une bonne idée ; il ne restait plus qu’à organiser la leçon.
Doucement, la jeune Velislava retourna à la contemplation de sa classe. Elle était silencieuse, comme à son habitude, le professeur de potions avait une sainte horreur des discussions en cours. Sauf que cette fois-ci, elle exigeait justement que ses élèves parlent entre eux. Le travail était sensé être effectuer en binôme ; elle ne les avait fait mettre par deux, un Gryffondor et un Serpentard, pour qu’ils restent dans un silence tombale. Doucement elle se gratta la gorge.

    Excusez moi… Si je fais trop de bruit pendant que j’écris… Je n’aimerai absolument pas vous déranger pendant votre travaille que vous êtes sensés effectuer a deux. Ceci, je me répète, est un travail de groupe basé sur l’entraide et la communication. Donc autant vous dire que voir l’attitude que vous semblez tous avoir adopté ne me plait guère…. Certes, vous êtes des Serpentards et ils sont Gryffondor, certes vos deux maisons sont en froid et en compétition depuis la création de cette école ; mais croyez moi, je n’en ai rien à faire. Vous avez cinq minutes très exactement pour remédier à tout cela. Elle fit une pause pendant laquelle elle parcourut, de son regard avide, toute la pièce, n’épargnant aucun de ses élèves. Je vais d’ailleurs changer les règles…. Vous allez devoir me rendre un parchemin pour deux, et vous serez notés en binôme.


Elle se tut, laissant l’agitation s’emparer doucement de sa classe. Il ne leur restait plus que peu de temps pour finir leur exercice, et la jeune professeur semblait être d’une humeur assez massacrante et dans ces cas la, il valait mieux lui fournir un travail impeccable si on ne voulait pas se risquait a ses flammes destructrices lors du prochain cours.
Doucement elle commença à tirer un des papiers de son bureau et l’analysa quelques instants avant de commencer à prendre, furieusement, des notes sur un nouveau rouleau de parchemin. Après de longues minutes, elle releva le nez pour observer la salle. Une agitation nerveuse et silencieuse y régnait, mais les chaudrons s’étaient tous mis à bouillonner, et ils avaient, pour la plupart, une fumée annonçant le succès. Les deux membres de chaque binôme s’étaient rapprochés et parlaient, argumentaient et grattaient eux aussi sur leur rouleau ; mais ils le faisaient ensemble… Tous, sauf deux élèves. Un de ses sourcils se leva.

    Aileen… Robert…. Vous croyez-vous au-dessus de toutes réglementations ou je ne me suis pas montrée assez claire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Racine de Mandragore ou cervelle de crapaud ? :: pv Velislava & Aileen   

Revenir en haut Aller en bas
 

Racine de Mandragore ou cervelle de crapaud ? :: pv Velislava & Aileen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inside.the.darkness™ :: POUDLARD.INC :: Cachots & Sous-sols :: . Salle de Potions -